Bundesamt f. Umwelt, Wald und Landschaft

BUWAL: Soutien de la Confédération aux technologies environnementales : bons résultats après cinq ans

Berne (ots) - Transformer de l'herbe en biogaz, utiliser le gaz carbonique pour le nettoyage de petites pièces métalliques, parvenir à mesurer les fines poussières en suspension, ce sont trois projets qui ont vu le jour grâce au soutien de la Confédération aux nouvelles technologies environnementales. Depuis 1997, 12,5 millions ont servi à la promotion et au renforcement du secteur environnemental en Suisse. Les mesures entreprises sont justifiées et ont des effets concrets, estime le Conseil fédéral dans son rapport aux Chambres fédérales. Le soutien aux technologies environnementales, géré par l'Office fédéral de l'environnement, des forêts et du paysage, doit se poursuivre. En cinq ans, 31 projets pilotes et de démonstration ont été cofinancés pour une somme totale de 9,7 millions. Conditions du soutien : les projets doivent réduire les atteintes à l'environnement en développant des techniques ou des produits qui utilisent un minimum de ressources, génèrent un minimum de déchets et d'émissions polluantes par rapport aux solutions déjà existantes. Ces projets doivent être aussi réalisables. Les projets retenus vont de la transformation industrielle de l'herbe en biogaz et protéines à la conception d'un véhicule dont la carrosserie en plastique est entièrement recyclable; d'un procédé de nettoyage utilisant le gaz carbonique à la récupération du zinc dans les filtres des usines d'incinération (voir exemples dans l'encadré). Renforcer la branche environnementale 1, 8 million de francs ont été également utilisés pour renforcer la compétitivité de la branche environnementaleen Suisse, créer des conditions-cadres favorables et développer le marketing. . Un service de conseil sur le marché américain de l'environnement a été mis en place par l'Office suisse d'expansion commerciale (OSEC). Cinq entreprises ont ainsi conclu des contrats aux Etats-Unis. Associé à l'OSEC, l'OFEFP a également réalisé un matériel d'information - sur les possibilités de financement notamment - et de marketing à la disposition des entreprises et des milieux intéressés. La promotion des technologies environnementales, possible depuis 1997, date de l'entrée en vigueur de la modification de la loi sur la protection de l'environnement, doit être poursuivi, estime le Conseil fédéral dans son rapport. Une évaluation indépendante des cinq premières années de fonctionnement montre que la promotion des technologies environnementales par la Confédération est justifiée. Le soutien de l'OFEFP est reconnu comme un bon argument pour la recherche de fonds supplémentaires. Parmi les recommandations émises, il s'agira en particulier de mieux faire connaître cet instrument durant les prochaines années. Berne, le 9 décembre 2002 ETEC Département fédéral de l'Environnement, des Transports, de l'Energie et de la Communication Service de presse Renseignements: M. Arthur Mohr, chef de la division Economie et recherche, Office fédéral de l'environnement, des forêts et du paysage (OFEFP), tél. 031 322 93 29 M. Markus Wüest, division Economie et recherche, Office fédéral de l'environnement, des forêts et du paysage (OFEFP), tél. 031 323 42 44 Annexes: Encadré : Nouvelles technologies environnementales, trois exemples Rapport du Conseil fédéral sur l'effet des mesures de promotion des technoloigies environnementales selon l'art 49, al.3. de la loi sur la protection de l'environnement Internet D'autres informations sur les projets : http://www.environnement- suisse.ch/buwal/fr/fachgebiete/fg_tech/index.html. Nouvelles technologies environnementales : trois exemples - Transformation industrielle de l'herbe dans le canton de Schaffhouse L'un des premiers projets soutenu par l'OFEFP offre une alternative à l'exploitation agricole des prairies. Favorable aussi bien à l'environnement (assainissement des nappes souterraines chargées en nitrates) qu'à l'agriculteur (exploitation extensive des prairies, intéressante d'un point de vue économique), la technique mise au point permet de transformer l'herbe en biogaz, en fibres et en protéines. L'OFEFP a soutenu une première installation pilote pour développer les produits et produire des échantillons pour des clients potentiels. Il a alors été possible de créer une demande ce qui a entraîné la construction d'une première installation dans le canton de Schaffhouse. - Mesure des poussières fines : une découverte importante pour l'industrie et la santé De fortes concentrations de poussières fines respirables (PM10) sont dangereuses pour la santé. Vu leur petitesse - moins d'un centième de millimètre - elles ne sont pas retenues dans le nez mais pénètrent dans les plus fines ramifications des poumons et peuvent provoquer des infections respiratoires, des bronchites, de l'asthme ou le cancer des poumons. Depuis 1998, l'ordonnance sur la protection de l'air contient des valeurs limites d'immissions pour les PM10. Mais il est techniquement très difficile de les mesurer. Avec le soutien de l'OFEFP, un consortium de PME et d'instituts des HES et des EPF a développé un dispositif de mesure précis qui a de très bonnes chances de supplanter la technique standard actuelle de mesure des particules fines. Plusieurs prototypes d'un nouvel appareil de mesure ont depuis vu le jour. - Nettoyage des métaux au gaz carbonique primé à Bâle Dans certaines conditions de pression et de température, le gaz carbonique (CO2) est un solvant très efficace. Une PME tessinoise a développé un procédé nouveau pour le nettoyage de petites pièces métalliques complexes - par exemple des vis médicales - avec un excellent résultat. Cette nouvelle technique ne nécessite aucun procédé coûteux d'épuration des eaux, ce qui devrait intéresser fortement l'industrie métallurgique. Les émissions de CO2 sont négligeables. Ce projet, qui a obtenu le Prix de l'environnement au Salon international des processus, de la technique, des procédés et du management de Bâle, est un bon exemple des économies qu'il est possible de réaliser grâce à des technologies respectueuses de l'environnement.

Ces informations peuvent également vous intéresser: