Bundesamt für Landwirtschaft

Plus d’obstacle à l’enregistrement du "Vacherin Fribourgeois" en tant qu’AOC

(ots) - Tenant compte des oppositions déposées suite à la publication, l’Office fédéral de l’agriculture (OFAG) a élargi l’aire géographique du Vacherin Fribourgeois aux enclaves bernoises de Clavaleyres et de Münchenwiler. La demande d'enregistrement du « Vacherin Fribourgeois » comme appellation d'origine contrôlée (AOC) a été soumise à une enquête publique en juillet 2005 et a donné lieu à deux oppositions auprès de l'OFAG. Ces oppositions concernaient l'exclusion des enclaves bernoises de Clavaleyres et Münchenwiler de l'aire géographique de production du Vacherin Fribourgeois. Après étude des arguments des opposants, l'OFAG a considéré que ces deux enclaves, par leur implantation spatiale à l'intérieur du canton de Fribourg, pouvaient faire partie de l'aire géographique de production du « Vacherin Fribourgeois ». Ces deux enclaves présentent en effet les mêmes caractéristiques naturelles que celles de l'aire géographique retenue par le groupement demandeur. Leur inclusion ne remet pas en cause le lien objectif entre la qualité du produit et les facteurs naturels et humains constitutifs de son aire géographique. L'OFAG a donc décidé d’étendre l’aire géographique de production du « Vacherin Fribourgeois » à ces deux enclaves. L’OFAG a notifié aujourd’hui aux parties la décision sur opposition. Cette décision peut être attaquée auprès de la Commission de recours du DFE. L'enregistrement des AOC et des IGP permet de protéger les noms des produits agricoles dont l'identité et les principales caractéristiques sont déterminées par leur origine géographique. Lorsqu'une dénomination est protégée, son usage est réservé aux produits issus de l'aire géographique définie et respectant scrupuleusement le cahier des charges. Le Vacherin Fribourgeois est un fromage à pâte mi-dure apte à fondre à basse température. Sa texture est crémeuse et tendre et il se caractérise par un goût agréable et aromatique avec une tendance acidulée et une légère amertume. Il est apprécié autant comme fromage de dessert que dans les fameuses fondues "moitié-moitié" et "fribourgeoise" tout au Vacherin. Il devient ainsi le 8ème fromage suisse à être enregistré comme appellation d'origine contrôlée et vient grossir la liste des 13 AOC et 6 IGP déjà enregistrées dans notre pays. Pour de plus amples renseignements: Jacques Chavaz, Directeur suppléant, Tél. 031 322 25 02 Office fédéral de l’agriculture Service de presse et d’information

Ces informations peuvent également vous intéresser: