Touring Club Schweiz/Suisse/Svizzero - TCS

Embargo 23.05 0500 - Test TCS de sièges d'enfants: d'excellent à insuffisant Les substances nocives analysées pour la première fois

Test TCS de sièges d'enfants

Un document

Bern (ots) - 26 sièges d'enfants ont été mis à l'essai dans le cadre du dernier test TCS. Un seul - le Römer Babysafe Plus II SHR sur base Isofix - a obtenu la note maximale. Le consommateur dispose néanmoins d'un large choix puisque 22 sièges d'enfants ont été qualifiés de "très recommandé" ou "recommandé". Deux modèles ont raté le test en raison de leur protection insuffisante contre les chocs latéraux. Les essais ont évalué la sécurité en cas de collision, le maniement, l'ergonomie et les aspects pratiques. Pour la première fois dans ce type de test, la teneur en substances nocives a également été prise en considération.

"Excellent": Römer Babysafe Plus II sur base Isofix

Le Römer Babysafe Plus II SHR sur base Isofix (groupe de sièges d'enfants 0+) a reçu la note maximale. Sa très bonne protection et sa base Isofix, qui se manie d'une seule main, lui ont valu cinq étoiles. Sans cette base, le Römer aurait obtenu quatre étoiles comme la plupart de ses concurrents. Seule exception: le Chicco Keyfit qui a dû se contenter de trois étoiles en raison de sa trop forte teneur en substances nocives (voir infobox ci-dessous). Les coques à bébés peuvent être utilisées jusqu'à l'âge de 1,5 an. Elles sont habituellement installées dans le sens inverse de la marche de la voiture.

Différences de montage dans le groupe I des sièges d'enfants

Dans la catégorie suivante de sièges (jusqu'à l'âge de quatre ans environ), les différences résident surtout au niveau des systèmes de montage. Des sièges comme le HTS Besafe iZi Kid sont installés dans le sens contraire à la marche et offrent donc des avantages en cas de choc frontal. En revanche, leur installation est plus compliquée. La fixation standardisée Isofix compense certes en partie cette différence, mais d'une manière générale, l'installation des sièges dirigés vers l'avant comme le Kiddy Energy Pro 2 est plus simple.

C'est dans le groupe des sièges d'enfants les plus grands (groupes II et III), qui sont destinés aux enfants jusqu'à l'âge de 12 ans, que l'acheteur bénéficie du plus large choix. Dix produits testés, dont deux nouveaux développements de Römer et de Cybex, ont obtenu la mention "très recommandé". Ces deux fabricants ont perfectionné leurs produits bien connus en y ajoutant des élargissements pour optimiser la protection contre les chocs latéraux. Cette modification peut cependant poser des problèmes quand on veut installer trois sièges sur la banquette arrière. Il est donc important de faire un essai avant l'achat. Seuls deux produits à bas prix de Nania (I-MAX SP et R-WAY SP) ont reçu la mention "recommandé". Les Graco Junior Maxi et Phil & Teds Tott-XT ont été qualifiés d'"insuffisant" en raison de leurs mauvais résultats lors des essais de collision latérale. Pour les deux produits, le constructeur indique que le dossier peut être enlevé, mais dans ce cas le risque de blessure lors d'un choc latéral s'accroît fortement.

La méthode du test

Plus de 130 crash-tests ont été effectués dans le cadre du test de sièges d'enfants 2011 qui a englobé des produits des trois catégories. Outre la sécurité en cas de collision, les essais ont porté également sur le maniement et l'ergonomie. Il s'agit de vérifier la simplicité de montage du siège et la manière dont l'enfant y est installé. Pour obtenir une bonne note finale, un siège doit réaliser des résultats probants dans les disciplines de la sécurité ainsi que du maniement et de l'ergonomie.

Pour la première fois, ce test a également pris en compte une analyse des substances nocives contenues dans les éléments des sièges avec lesquels l'enfant entre en contact. Deux produits (Chicco Keyfit et Kiddy Energy Pro 2) présentaient une teneur trop élevée en substances nocives et ont donc été décalés dans le classement final. En obtenant un excellent résultat dans cette discipline, le fabricant Chicco prouve avec son modèle Chicco Eletta qu'il est possible d'utiliser des matériaux inoffensifs.

Contact:

Moreno Volpi, porte-parole du TCS, 022 417 27 16, 078 707 71 28,
mvolpi@tcs.ch

Toni Keller, chef Technique & Economie TCS, 041 267 18 36,
akeller@tcs.ch

Les images du TCS sont sur Flickr
(www.flickr.com/photos/touring_club/collections).
Les vidéos du TCS sont sur Youtube (www.youtube.com/tcs).

Les résultats détaillés du test peuvent être consultés à l'adresse
internet www.pressetcs.ch.

Le lien suivant conduit à des informations supplémentaires sur le
thème de la sécurité des enfants en voiture ainsi que sur les
résultats des derniers tests de sièges d'enfants:
www.sieges-enfants.tcs.ch.



Plus de communiques: Touring Club Schweiz/Suisse/Svizzero - TCS

Ces informations peuvent également vous intéresser: