Eidg. Finanz Departement (EFD)

EFD: Personnel fédéral: compensation du renchérissement de 1,0 %

      Berne (ots) - 12 déc 2002 (DFF) Le personnel de l'administration
fédérale dont les prestations ont été jugées bonnes ou très bonnes
au cours de l'année écoulée, ainsi que les rentiers de la Caisse
fédérale de pensions (CFP), recevront une allocation de
renchérissement de 1,0 %. Cette mesure salariale générale est le
résultat des négociations qui ont réuni ce midi les partenaires
sociaux de l'administration fédérale sous la direction du président
de la Confédération Kaspar Villiger. Compte tenu des décisions
prises par le Parlement, il n'a pas été possible de répondre à des
exigences plus élevées.

    La hausse générale des salaires du personnel fédéral de 1,0 % permettra de compenser le renchérissement intervenu en 2002. En raison des divergences existant entre le Conseil national et le Conseil des Etats au sujet du montant de la réduction des dépenses de personnel de la Confédération, les premières négociations entre partenaires sociaux qui se sont déroulées le 2 décembre 2002 n'ont donné aucun résultat. Les divergences entre les Chambres ayant pu être éliminées par la suite, les partenaires sociaux ont décidé de se retrouver le 12 décembre 2002. Ces nouvelles négociations ont permis d'arriver à une solution qualifiée d'acceptable par la majorité des associations de personnel.

    La compensation complète du renchérissement allouée en dépit des coupes décidées par le Conseil fédéral et le Parlement s'explique par la hausse des rentes AVS, soit de la déduction de coordination (entraînant des contributions moins élevées à la Caisse de pensions) et par la baisse des taux de cotisation à l'assurance-chômage au 1er janvier 2003. Il en résulte que les contributions aux assurances sociales ne sont pas aussi élevées que ce qui avait été prévu au budget.

    Outre cette mesure salariale générale, accordée à tous les collaborateurs ayant fourni de bonnes prestations, des mesures salariales individuelles dépendant des prestations seront également accordées pour la première fois au sein de l'administration fédérale en application du nouveau système salarial (NSS). Ces mesures n'entraînent cependant pas d'augmentation de la masse salariale.

    Les coupes budgétaires décidées par les Chambres fédérales obligeront l'administration à faire preuve de davantage de réserve encore que jusqu'ici lorsqu'il s'agira de repourvoir des postes.

Renseignements: Thomas Schmutz, Office fédéral du personnel. 031 324 95 42

Département fédéral des finances DFF Communication CH-3003 Berne http://www.dff.admin.ch



Plus de communiques: Eidg. Finanz Departement (EFD)

Ces informations peuvent également vous intéresser: