Eidg. Justiz und Polizei Departement (EJPD)

EJPD: Deuxième phase du régime transitoire concernant l’accord sur la libre circulation des personnes

      Berne (ots) - 18.02.2004. Le Conseil fédéral a approuvé aujourd’hui
la modification partielle de l'ordonnance sur l’introduction de la
libre circulation des personnes. La première phase du régime
transitoire concernant l’accord sur la libre circulation des
personnes avec les Etats de l’UE et de l’AELE prendra fin le 31 mai
2004. A compter du 1er juin, les dispositions sur la priorité des
travailleurs indigènes et le contrôle des conditions de rémunération
et de travail seront abrogées. Parallèlement, des mesures
d’accompagnement visant à garantir le contrôle effectif des
conditions de rémunération et de travail entreront en vigueur.

    Les travailleurs provenant de l’UE ou de l’AELE qui séjournent plus de quatre mois en Suisse resteront soumis (jusqu’au 31 mai 2007) aux nombres maximums annuels. En revanche, la priorité des travailleurs indigènes ainsi que le contrôle généralisé des conditions de rémunération et de travail ne seront plus pris en compte lors de l’examen des demandes d’autorisation. Les ressortissants de l’UE ou de l’AELE qui viennent en Suisse pour y exercer une activité lucrative durant trois mois au maximum n’auront plus besoin d’autorisation. De même, les prestataires de services indépendants ainsi que les travailleurs détachés seront délivrés de l’obligation d’autorisation s’ils fournissent une prestation transfrontalière pendant 90 jours au plus dans l’année civile. Dorénavant, ces personnes devront simplement déclarer leur arrivée au préalable (ce qui pourra aussi se faire par l’Internet). Cela facilitera le contrôle de l’application des prescriptions minimales en matière de droit du travail prévues dans les mesures d’accompagnement pour combattre le dumping salarial et social.

Renseignements supplémentaires: Béatrice Born, Service d’information de l’Office fédéral de l’immigration, de l’intégration et de l’émigration (IMES), tél. 031 / 323 94 10



Plus de communiques: Eidg. Justiz und Polizei Departement (EJPD)

Ces informations peuvent également vous intéresser: