Das könnte Sie auch interessieren:

"Doppelte Herausforderung" bleibt zentrales Zukunftsthema - Mehr Energie mit weniger Emissionen

London/Bochum (ots) - BP hat heute in London die neue Ausgabe des BP Energy Outlook vorgestellt. Die Welt ...

1919-2019: Die Lia Rumantscha feiert ihr 100-jähriges Bestehen / Ein Sprach- und Kulturfestival voller Emotionen und Überraschungen

Chur (ots) - Das Jahr 2019 markiert das 100-jährige Bestehen der Lia Rumantscha (LR). Die romanische ...

Großes Jubiläum beim RTL II-"Trödeltrupp"

München (ots) - Trödeltrupp-Marathon am Wochenende - Neue und alte Folgen aus zehn Jahren und besondere ...

04.09.2012 – 09:00

Schweizerischer Städteverband / Union des villes suisses

Votation fédérale - Union des villes suisses: oui à l'encouragement de la musique, non à l'initiative populaire «Sécurité du logement à la retraite»

Berne (ots)

Le Comité de l'Union des villes suisses recommande d'accepter l'article constitutionnel sur la formation musicale soumis au vote le 23 septembre prochain. C'est ce qu'il a décidé lors de sa dernière séance. Il ne soutient en revanche pas l'initiative populaire «Sécurité du logement à la retraite», dont il recommande le rejet.

L'Union des villes suisses soutient le nouvel article 67a de la Constitution fédérale, un des objets des votations fédérales du 23 septembre prochain, prévoyant l'encouragement de la formation musicale des jeunes. Qu'il ait lieu dans un cadre scolaire ou extra-scolaire, l'enseignement musical est pratiquement toujours l'affaire des communes et des villes, par exemple en tant que partenaires d'écoles de musique communales ou régionales. L'encouragement de la musique est, aux yeux des villes et des communes, un important objectif de l'éducation. De plus, le nouvel article constitutionnel tient compte des compétences cantonales.

Le Comité de l'Union des villes suisses rejette l'initiative populaire «Sécurité du logement à la retraite», également soumise au vote le 23 septembre, avant tout pour des raisons de politique financière. Un sondage de la Conférence des directrices et directeurs cantonaux des finances (CDF) montre qu'une mise en oeuvre de l'initiative impliquerait - calculée pour l'année 2009 - des pertes de recettes fiscales de quelque 500 millions de francs pour les cantons et les communes. De plus, selon l'Union des villes suisses, l'initiative entraînerait un changement de système incomplet et sélectif en ce qui concerne l'imposition de la valeur locative puisqu'il privilégie certains groupes de personnes.

Contact:

Renate Amstutz
directrice de l'Union des villes suisses
Tel.: +41/31/356'32'32

Alle Meldungen
Abonnieren Sie alle Meldungen von Schweizerischer Städteverband / Union des villes suisses
  • Druckversion
  • PDF-Version

Orte in dieser Meldung

Themen in dieser Meldung

Weitere Meldungen: Schweizerischer Städteverband / Union des villes suisses