Tous
Abonner
Abonner Arbeitsgemeinschaft Tabakprävention Schweiz

28.05.2019 – 08:05

Arbeitsgemeinschaft Tabakprävention Schweiz

Journée mondiale sans tabac: prenez soin de vos poumons!

Bern (ots)

La Journée mondiale sans tabac du 31 mai s'articule cette année autour de la santé pulmonaire. Il faut en effet savoir que cet organe respiratoire souffre particulièrement des conséquences du tabagisme.

La respiration est l'un des signes de vie fondamentaux. Qui respire vit! Chaque jour, nos poumons effectuent plus de 20 000 mouvements respiratoires. Pourtant, nous n'y accordons que peu d'importance tant que la respiration reste stable et automatique.

Le 31 mai, le poumon sera toutefois au centre de l'intérêt pendant un jour entier à l'occasion de la Journée mondiale sans tabac, qui permet à l'Organisation mondiale de la santé (OMS) d'attirer l'attention sur les conséquences néfastes du tabagisme. Le thème de cette année, «Le tabac et la santé pulmonaire», rassemble deux éléments incompatibles. En effet, le tabagisme est le principal ennemi de poumons en bonne santé, puisqu'il est responsable d'un grand nombre de maladies pulmonaires comme le cancer du poumon et la BPCO.

Tabagisme et maladies pulmonaires

En Suisse, 4300 personnes développent chaque année un cancer du poumon. Près de 85 pour cent des cas sont directement imputables au tabagisme. En 30 ans, le nombre de nouveaux cas a doublé au sein de la population féminine - une conséquence tardive de l'augmentation de la consommation de tabac chez les femmes à partir des années 50.

Dans notre pays, environ 400 000 personnes souffrent de la bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO), susceptible d'entraîner dans le pire des cas une détresse respiratoire chronique. Près de 90 pour cent des personnes concernées sont fumeuses ou ont fumé dans le passé. Le risque de BPCO est particulièrement répandu chez les personnes qui ont commencé à fumer jeunes, car le tabagisme ralentit le développement des poumons. Le tabagisme passif engendre les mêmes risques. Les enfants qui sont exposés à la fumée passive souffrent plus fréquemment d'asthme, de pneumonies et de bronchites.

Il est impossible d'écarter ces maladies avec certitude, mais s'abstenir de fumer est la mesure de prévention la plus efficace contre les affections pulmonaires. Notre organe respiratoire est capable de se régénérer. Le risque de cancer du poumon diminue de 50 pour cent au cours des 10 années qui suivent l'arrêt du tabagisme.

Pas seulement les cigarettes

Fumer est souvent associé à la consommation de cigarettes. Il faut cependant rappeler que fumer est toujours néfaste pour les poumons, quel que soit le support. La pipe à eau produit par exemple une quantité de fumée nettement plus importante que la cigarette. La shisha est donc autant nocive qu'un paquet entier de cigarettes. Une consommation hebdomadaire suffit déjà pour que les jeunes développent des signes de dépendance.

La consommation de cannabis se répercute également sur les poumons, et pas seulement parce que le cannabis est souvent mélangé à du tabac. Les consommatrices et consommateurs de cannabis ont tendance à inhaler plus profondément et à garder l'air plus longtemps dans les poumons, ce qui entraîne une accumulation de goudron trois fois plus élevée. La combustion de cannabis libère en outre un grand nombre des toxines et substances irritantes et carcinogènes qui sont également produites lorsque le tabac est brûlé ou chauffé.

Solutions politiques requises

Le lobby du tabac et ses représentants au Parlement n'hésitent pas à souligner la liberté des consommatrices et consommateurs et en appellent à la responsabilité individuelle en ce qui concerne les produits du tabac. En parallèle, les multinationales du tabac investissent des millions dans la publicité pour essayer d'attirer de jeunes clients. Il faut mettre un terme à cette hypocrisie. La population suisse compte environ un quart de fumeurs depuis des années, et bon nombre d'entre eux ont commencé à fumer dans leur jeunesse. Si l'on veut faire diminuer ce chiffre, des mesures légales efficaces doivent être introduites.

Le projet de loi sur les produits du tabac est en cours de traitement. Le Conseil fédéral voulait initialement introduire une interdiction de publicité pour les produits du tabac, qui incluait entre autres l'affichage et la publicité dans les médias imprimés et en ligne. La majorité bourgeoise du Conseil national et du Conseil des États s'est toutefois opposée à ces propositions - qui restent par ailleurs modérées en comparaison avec le reste de l'Europe - et a rejeté le projet de 2016. Dans la nouvelle version transmise au Parlement en 2018, la plupart des mesures efficaces proposées auparavant ont disparu, ce que les associations pour la santé et la jeunesse dénoncent fermement.

L'Association suisse pour la prévention du tabagisme exige depuis des années l'introduction d'une interdiction générale de publicité, de parrainage et de promotion en Suisse. Elle est soutenue dans cette revendication par de nombreuses organisations et associations ainsi que par la population. Des sondages menés au cours des dernières années ont démontré que la majorité du peuple suisse est favorable à une interdiction générale de publicité pour les produits du tabac.

Encadré: La fumée de cigarette

La fumée du tabac contient plus de 7000 substances chimiques, dont plusieurs centaines sont toxiques et au moins 70 sont cancérigènes. En moyenne, les fumeuses et fumeurs ont une durée de vie réduite de 10 ans par rapport aux personnes qui n'ont jamais fumé de leur vie. En Suisse, 9500 personnes meurent chaque année des conséquences directes du tabagisme. C'est une personne par heure et presque trois fois plus que les décès dus à un accident ou un acte de violence.

Encadré: Journée mondiale sans tabac du 31 mai

La Journée mondiale sans tabac est une campagne menée par l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Elle a lieu chaque année le 31 mai et a pour but d'attirer l'attention sur les conséquences sociales, économiques et sanitaires de la consommation de tabac. Cette année, la Journée mondiale sans tabac s'articule autour du thème «Le tabac et la santé pulmonaire». Le tabagisme est la cause principale de bon nombre de maladies pulmonaires graves comme le cancer du poumon, la bronchite et la BPCO.

Autres liens:

- Journée mondiale sans tabac: http://ots.ch/V8q2Ll 
- www.at-suisse.ch 

Contact:

Pour toute question, veuillez vous adresser à:
Verena El Fehri, directrice de l'AT, verena.elfehri@at-schweiz.ch,
tél. 031 599 10 20, 079 709 04 60
Wolfgang Kweitel, responsable de la communication politique
AT,wolfgang.kweitel@at-schweiz.ch,
tél. 031 599 10 20

Plus de communiques: Arbeitsgemeinschaft Tabakprävention Schweiz

Plus de communiques: Arbeitsgemeinschaft Tabakprävention Schweiz