Tous
Suivre
Abonner swissstaffing - Verband der Personaldienstleister der Schweiz

30.01.2018 – 09:51

swissstaffing - Verband der Personaldienstleister der Schweiz

Swiss Staffingindex - Le travail temporaire, un moteur d'emploi à l'origine de 5 000 nouveaux postes

Swiss Staffingindex - Le travail temporaire, un moteur d'emploi à l'origine de 5 000 nouveaux postes
  • Informations
  • Download

Un document

Dübendorf (ots)

En 2017, le travail temporaire a permis de créer plus de 5 000 emplois en Suisse. Par rapport à l'année précédente, le nombre d'heures travaillées a augmenté de 5,8 %. Après deux années de crise, le secteur envoie ainsi un signal positif de développement économique global: au début de toute phase de croissance, les entreprises ont par expérience recours à des travailleurs temporaires afin de gérer la hausse de leurs commandes. Une croissance solide est donc attendue en Suisse en 2018.

L'augmentation du chiffre d'affaires dissimule la baisse des marges

Pour les nombreuses PME du secteur du travail temporaire, cette hausse significative du chiffre d'affaires arrive à point nommé alors que la pression soutenue de la concurrence et des clients toujours plus attentifs aux prix entraînent un recul des marges. Réaliser des bénéfices est néanmoins nécessaire pour supporter les coûts administratifs occasionnés par la mise en oeuvre de l'initiative sur l'immigration massive et pour relever les défis liés à la transformation numérique.

Une croissance à risque

Ces chiffres positifs s'accompagnent également de risques: la hausse du taux de vacance des logements locatifs, de même que la baisse de l'immigration pourraient conduire à une surchauffe conjoncturelle dans le domaine de la construction, un secteur clé pour les entreprises de travail temporaire. Des mesures de restriction du travail temporaire menacent par ailleurs de détruire directement d'importants emplois permettant un premier accès au marché du travail. Malgré tout, l'évolution favorable de l'économie mondiale et la croissance prometteuse en Suisse permettent au secteur du travail temporaire de tabler sur une année 2018 fructueuse. Marius Osterfeld, économiste chez swissstaffing, estime que «si le lien historique qui existe entre la croissance du PIB et le Swiss Staffingindex se confirme, la branche pourrait enregistrer en 2018 une nouvelle croissance proche de 5,8 %».

D'autres statistiques sont disponibles via ce lien: 
http://ots.ch/Dfvgt 

Contact:

Marius Osterfeld, économiste
Tél.: 044 388 95 40 / 079 930 45 25,
marius.osterfeld@swissstaffing.ch
Blandina Werren, resp. de la communication
Tél.: 044 388 95 35, blandina.werren@swissstaffing.ch
www.swissstaffing.ch