PRESSEPORTAL Presseportal Logo
Tous Actualités
Suivre
Abonner SBV Schweiz. Baumeisterverband

17.02.2021 – 09:55

SBV Schweiz. Baumeisterverband

Société Suisse des Entrepreneurs: Étude représentative : la réponse aux souhaits des Suisses passe par la construction

Zurich (ots)

Les résultats de l'enquête représentative " Construisez la Suisse de demain " menée en 2020 sont désormais connus. Ils révèlent les attentes de la population suisse à l'horizon 2040. La Société Suisse des Entrepreneurs (SSE) voit la construction comme une branche clé pour relever ces défis de société. Pour pouvoir y répondre, il faut une vraie offensive avec des incitations systématiques pour moderniser le parc immobilier. Le politique doit également prendre au sérieux les besoins en mobilité, y compris dans le domaine du transport individuel. Dans un espace densifié en particulier, une planification globale et des investissements intégrant tous les modes de transport sont essentiels à une infrastructure de transport moderne. Pour les régions périphériques, la SSE demande des investissements renforcés dans l'infrastructure de base pour la digitalisation, l'utilisation de la force hydraulique et la mobilité.

Un habitat plus spacieux et durable, dans un environnement densifié

Les Suisses, qui vivent actuellement en grande majorité dans les villes et agglomérations (85%), souhaitent que cet environnement urbain soit densifié. Pour autant, ils souhaitent vivre dans un espace plus généreux et qualitatif. L'habitat gagne en importance, notamment du fait du télétravail. Les logements les plus convoités à l'horizon 2040 sont la maison individuelle et des appartements de 3 à 4 ½ pièces entre 80 et 120 m2 dans des immeubles résidentiels. Cela représente un défi de taille, puisqu'il s'agit à la fois de densifier l'environnement bâti, tout en offrant des espaces de vie plus généreux et qualitatifs. Pour le relever, la construction peut amener des solutions très concrètes. Chaque logement démoli aujourd'hui est en effet remplacé par deux nouveaux, tandis que la surface habitable est multipliée par trois. Pour faire rimer densification avec qualité de vie, les entraves actuelles à la modernisation du parc immobilier doivent être levées. Cela passe notamment par la simplification des procédures d'octroi de permis de construire ou une meilleure structuration et une accélération des procédures d'opposition. De même, les dispositions actuelles en matière de protection contre le bruit vont à l'encontre d'un mode de construction densifié. Les règles en matière de protection du patrimoine à l'intérieur des zones bâties se révèlent aussi souvent contreproductives.

Enjeux environnementaux

La modernisation du parc immobilier suisse est l'un des principaux leviers pour atteindre les objectifs climatiques, puisqu'il génère à lui seul environ un quart des émissions de CO2 totales de la Suisse. La Société Suisse des Entrepreneurs est donc favorable à la nouvelle loi sur le Co2, dont le programme Bâtiments constitue l'un des principaux piliers. La mise en oeuvre de la loi doit notamment permettre d'améliorer jusqu'à 30% le taux d'utilisation dans les cantons, et de renforcer l'outil favorisant les bâtiments neufs de remplacement. Ces derniers constituent souvent la solution la plus efficace d'un point de vue énergétique, sachant qu'un bâtiment construit aujourd'hui consomme en moyenne entre quatre et sept fois moins d'énergie qu'un bâtiment d'avant les années 1980. De plus, construire à neuf permet de densifier l'espace et donc de ménager les sols. Enfin, une vraie offensive est également nécessaire pour booster les programmes Bâtiments des cantons, puisque le taux d'assainissement actuel n'atteint même pas 1% au niveau suisse.

Mobilité : le transport individuel avant les transports publics

Pour leurs déplacements, les Suisses, y compris les citadins, privilégient le transport individuel motorisé (voiture, moto, scooter), suivi de la mobilité douce, qui passe également avant les transports publics. Au-delà d'un désir d'indépendance et de liberté individuelle, que la pandémie aura certainement encore renforcé, ce plébiscite en faveur du trafic individuel peut s'expliquer par le développement de propulsions alternatives (électrique, hybride, gaz, pile à combustible), qui redonne de l'attrait à la voiture d'un point de vue environnemental. Bannir la voiture des centres urbains ne répond donc pas aux besoins effectifs de la population. Ce d'autant que de nouveaux modèles de mobilité à mi-chemin entre le transport individuel et public, comme le car sharing, la conduite automatisée ou les véhicules en libre-service, amènent des solutions concrètes pour développer des chaînes de mobilité multimodales complètes jusqu'au dernier kilomètre. Pour assurer à la population sa liberté de mouvement fondamentale, il faut donc penser la mobilité de façon globale et intégrer les différents modes de transport, plutôt que de les opposer.

Régions périphériques et alpines

Dans les régions périphériques, le télétravail et la digitalisation offrent de nouvelles perspectives. De nombreuses activités peuvent dorénavant être menées depuis le domicile ou un bureau dans une région alpine. Ces nouveaux modèles de travail permettent aux régions touristiques et périphériques d'attirer ou de retenir une population résidente active, et ainsi de rester dynamiques et attrayantes tout au long de l'année. Les infrastructures de transport et digitales doivent permettre de soutenir ce dynamisme. De même, les conditions-cadres en matière d'aménagement du territoire doivent être appliquées de façon proportionnée et permettre une certaine flexibilité en ce qui concerne la transformation ou l'agrandissement de constructions existantes.

Méthodologie de l'étude " Construisez la Suisse de demain "

En 2020, plus de 5300 personnes ont participé à l'enquête dans le cadre de la campagne " Tour d'horizon " de la Société Suisse des Entrepreneurs. Pour garantir la représentativité des résultats, cette dernière a mandaté l'institut de sondage DemoSCOPE, qui a mené 1107 entretiens supplémentaires auprès d'un échantillon représentatif de la population suisse selon la méthode en ligne CAWI. Les résultats de l'enquête se basent donc sur cet échantillon représentatif.

Téléchargements:

Brochure synthétisant les résultats de l'enquête et les revendications politiques qui en découlent: http://ots.ch/ym9IPE

Résultats détaillés de l'enquête DemoSCOPE (seulement en allemand): http://www.baumeister.ch/fr/component/edocman/3893-umfrage-cawi-tdh/download

Contact:

Bernhard Salzmann
responsable Politique + Communication de la SSE
Tél.: +41/78/762'45'31
E-Mail: bsalzmann@baumeister.ch

Corine Fiechter
responsable communication pour la Suisse romande de la SSE
Tél.: +41/58/360'77'06
E-Mail: cfiechter@entrepreneur.ch

Kontaktdaten anzeigen

Contact:

Bernhard Salzmann
responsable Politique + Communication de la SSE
Tél.: +41/78/762'45'31
E-Mail: bsalzmann@baumeister.ch

Corine Fiechter
responsable communication pour la Suisse romande de la SSE
Tél.: +41/58/360'77'06
E-Mail: cfiechter@entrepreneur.ch

Plus de actualités: SBV Schweiz. Baumeisterverband
Plus de actualités: SBV Schweiz. Baumeisterverband