Alstom Journalistenpreis

Remise du prix de journalisme ALSTOM - Pierre Veya, Rainer Klose et Christian Schmidt/Jörn Vanhöfen, lauréats du Prix de journalisme ALSTOM 2006

    Baden (ots) - Distinguant des travaux rédactionnels d'exception sur les thèmes de l'énergie et des transports, le Prix de journalisme ALSTOM a été attribué aujourd'hui à Baden pour la cinquième fois. Il a été accordé cette année à parts égales à Pierre Veya, "Le Temps", pour sa série d'articles sur le développement durable dans le domaine énergétique, Rainer Klose pour son article "Atomkraft? Ja, bitte!" paru dans le magazine "Facts" ainsi qu'à Christian Schmidt et Jörn Vanhöfen pour le reportage "Der Stolz der DDR - Über den Abbruch des Kernkraftwerks Greifswald" publié dans la NZZ.

    Le prix de journalisme ALSTOM récompense des prestations journalistiques exceptionnelles qui traitent des thèmes de l'énergie et des transports. Mis au concours chaque année depuis 2002, ce prix s'adresse à tous les journalistes suisses. Il est doté d'un montant de 25'000 francs.

    Le prix est attribué par la fondation "Prix de journalisme ALSTOM". En décernant ce prix, cette fondation entend encourager la compréhension des thèmes de l'énergie et des transports dans leurs aspects les plus divers et contribuer ainsi à une discussion approfondie sur cette importante matière. Les lauréats sont élus par un jury indépendant. Durant la dernière période de concours, la composition du jury était la suivante:

Thomas Daum                Directeur Swissmem

Walter Froehlich        Edition et Communication,
                                 ancien journaliste parlementaire

Monica Glisenti         Directrice Corporate Communications Migros

Filippo Lombardi        Conseiller aux Etats, directeur Tele Ticino

Thomas Müller            Responsable de la communication SystemsX
                                 anc. rédacteur au service national de la Basler
                                 Zeitung

Peter Sonderegger      Rédaction économique Aargauer Zeitung

Prof. Daniel Spreng  Center for Energy Policy and Economics,
                                 EPF Zurich

Walter Steinmann        Directeur de l'Office fédéral de l'énergie

    La dernière période de concours s'étendait du 1er septembre 2004 au 31 août 2005. Au total, 92 productions ont été soumises au jury pour l'édition 2006 de ce prix.

    Cette année, le jury a attribué le prix à parts égales entre les lauréats suivants:

    Pierre Veya a été distingué par le jury pour sa série d'articles en cinq parties "Développement durable" qui a paru entre le 13 et le 17 septembre 2004 dans le quotidien "Le Temps". Dans cette série, Pierre Veya, soutenu par d'autres membres de la rédaction de "Le Temps", se penche sur l'énergie éolienne, les carburants biologiques, l'énergie solaire, la géothermie et les granulés de bois pour donner une image vivante de l'état actuel du développement des énergies alternatives au niveau national et international. Ce dossier est enrichi d'informations statistiques, de pronostics et de graphiques qui offrent une vision concrète et détaillée de cette thématique. Il donne un aperçu complet et informatif de ce thème complexe en comparant les différentes formes d'énergies des points de vue de leur application pratique, de l'état de leur développement, de leur potentiel et de leur coût. L'auteur présente également de manière détaillée et facilement compréhensible des processus économiques et techniques touchant aux énergies renouvelables.

    Rainer Klose a été récompensé pour son article "Atomkraft? Ja, bitte!" (Energie nucléaire? Oui, volontiers!" paru dans le magazine Facts du 21 octobre 2004. L'auteur y évoque la renaissance d'un type de réacteur, le "réacteur à billes", dont le développement remonte aux années septante, qui, selon, ses constructeurs, offre une grande sécurité et que la Chine vient de "redécouvrir". Cet article donne un bon aperçu du développement du réacteur à billes. A la suite des accidents nucléaires de "Three Mile Island" et de "Tchernobyl" ainsi que du contexte politique qui en a résulté, cet intéressant projet a passé au second plan. Rainer Klose explique de manière facilement compréhensible comment cette idée d'un réacteur atomique sûr et de petite dimension reprend de l'actualité dans une Asie assoiffée d'énergie.

    Christian Schmidt (auteur) et Jörn Vanhöfen (photographe) ont reçu le prix pour leur reportage "Der Stolz der DDR - Über den Abbruch des Kernkraftwerks Greifswald" (La fierté de l'Allemagne de l'Est - démolition de la centrale nucléaire de Greifswald) paru dans la "Neue Zürcher Zeitung" (NZZ) du 13 novembre 2004. Par le verbe et l'image, Christian Schmidt et Jörn Vanhöfen retracent ce développement à rebours de l'énergie nucléaire. Autrefois la fierté de l'Allemagne de l'Est, la centrale atomique de Greifswald est démolie. Cet article décrit en détail et dans la pratique ce qu'il advient d'une usine atomique vouée à disparaître. Le lecteur apprend tout sur la gestion du chantier de démolition de ce qui était autrefois un objet de prestige de l'ancienne Allemagne orientale. L'auteur emprunte une langue claire, précise et désillusionnée qui reflète l'ambiance régnant dans cette installation gigantesque. Parallèlement, Christian Schmidt décrit les conséquences sociales du démantèlement de la centrale nucléaire de Greifswald: l'augmentation du chômage qui en résulte pour la Poméranie antérieure, région déjà sinistrée sur le plan économique, éteint toutes les visions d'avenir.

ots Originaltext: Prix de journalisme ALSTOM
Internet: www.presseportal.ch/fr

Contact:
Martin Baltisser
membre du conseil de fondation Prix de journalisme ALSTOM
Tél. +41/56/205'96'00

Informations générales sur le Prix de journalisme ALSTOM:
www.alstompreis.ch



Plus de communiques: Alstom Journalistenpreis

Ces informations peuvent également vous intéresser: