Tous
Abonner
Abonner Migros-Genossenschafts-Bund Direktion Kultur und Soziales

28.09.2017 – 11:00

Migros-Genossenschafts-Bund Direktion Kultur und Soziales

Migros Museum für Gegenwartskunst
Extra Bodies - The Use of the 'Other Body' in Contemporary Art

Zürich (ots)

Du 18 novembre au 4 février 2018
Ouverture : vendredi 17 novembre 2017 

Ai Weiwei, Vanessa Beecroft, Guy Ben-Ner, Oscar Bony, Christoph Büchel, Clegg & Guttmann, Gino de Dominicis, Maria Eichhorn, Jens Haaning, Yves Klein, Yoshua Okón, Yuri Pattison, L.A. Raeven, Edwin Sánchez, Christoph Schlingensief, Santiago Sierra, Jonas Staal, Teresa Margolles, Stephen Willats, Carey Young, Artur Zmijewski

L'exposition explore une pratique artistique rencontrée de plus en plus fréquemment dans les années 1990 et qui connaît une véritable explosion au début du nouveau millénaire : la convocation de ' corps autres '. Choisis par les artistes en fonction de leur rôle social ou biosocial spécifique, ces ' corps autres ' pourraient être qualifiés de figurants (en anglais extras). Tous les travaux se distinguent par leur caractère de « représentation ». L'observateur, lui, n'est ni intégré ni invité à participer. Contrairement à de nombreuses productions artistiques entrant dans le champ de l'esthétique relationnelle, aucune participation n'est ici demandée. Cette vaste exposition collective, qui inclut également nombre d'oeuvres de la collection du musée, s'étend sur les deux étages du musée. Elle aborde les différents modes de présentation et fonctions des « figurants » dans leur rôle social et biosocial.

Si elle réunit des positions artistiques essentielles mettant en scène le ' corps autre ', l'exposition n'a pas la prétention d'établir un canon dans ce champ thématique. Il a été renoncé à la présence réelle des ' corps autres ' bien qu'ils soient des éléments constitutifs déterminants des travaux présentés. L'idée est plutôt de montrer les divers modes de présentation permettant d'aborder, sous différents aspects, le phénomène des ' corps autres ' dans l'art contemporain. L'homme en tant qu'individu n'est généralement pas au centre de ces travaux, il se révèle en groupe comme partie d'un « corps collectif ». Il est intéressant de noter que l'intérêt accru pour les extra bodies coïncide avec la dérégulation des marchés au début des années 1990. Cette évolution s'est notamment caractérisée par l'abaissement du coût du travail humain sous l'effet de la mondialisation. Luc Boltanski et Ève Chiapello ont décrit ce phénomène comme relevant du « nouvel esprit du capitalisme », une thèse étayée par Maurizio Lazzarato, qui pose le constat que la vie est devenue une monnaie dans l'économie actuelle.

L'exposition occupe les deux étages du musée et intègre également des oeuvres de la collection. La plupart des travaux présentés au rez-de-chaussée ont été réalisés durant la première décennie du 21e siècle. Ils sont complétés par des travaux emblématiques d'autres époques. À l'étage supérieur, seules trois positions artistiques abordant le thème du ' corps autres ' à partir d'une situation actuelle sont présentées (Jonas Staal, Guy Ben-Ner et Artur Zmijewski). Ces travaux ont été réalisés au cours de l'année passée et thématisent le corps en migration, selon Mark Terkessidis une « sorte d'ego malaimé des Occidentaux : ouvert sur le monde, mobile, flexible et prêt au sacrifice ». Aucun autre extra bodie n'a autant marqué les débats sociopolitiques ces dernières années. Son rôle, élément du champ de discours autour de la biopolitique, de la mondialisation et du néolibéralisme, peut être interprété à la lumière des évolutions socio-économiques.

Raphael Gygax est le commissaire de l'exposition. L'ouvrage Extra Bodies - Über den Einsatz des 'anderen Körpers' in der zeitgenössischen Kunst paraîtra en janvier 2018 chez JRP | Ringier dans le cadre de l'exposition.

Contact:

René Müller, responsable du service de presse et des relations
publiques
Migros Museum für Gegenwartskunst
rene.mueller@mgb.ch
T +41 44 277 27 27