PwC Schweiz

PwC: croissance du leader du marché suisse

Zurich (ots) - La société d'audit et de conseil PwC Suisse a réalisé un chiffre d'affaires brut de CHF 716 millions (+2%) durant l'exercice 2010/11 (arrêté au 30 juin 2011). PwC renforce ainsi sa position de leader sur le marché suisse. Afin de garantir sa croissance qualitative, PwC investit 10% de son chiffre d'affaires dans la formation et le perfectionnement de ses 2819 collaborateurs issus de 65 nations différentes. Pour les jeunes diplômés en sciences économiques, PwC est pour la treizième fois consécutive l'employeur le plus prisé de la branche. Parmi ses 12800 clients en Suisse, 8000 sont des PME.

Le produit d'honoraires brut de PwC Suisse a progressé de 2% durant l'exercice 2010/11, soit une croissance CHF 716 millions (2009/10: CHF 704 millions). CHF 378 millions proviennent de la division Audit (2009/10: CHF 378 millions), CHF 236 millions de la division Conseil juridique et fiscal (2009/10: CHF 230 millions) et CHF 102 millions de la division Conseil économique (2009/10: CHF 96 millions). PwC renforce ainsi sa position de leader du marché. Markus R. Neuhaus, CEO de PwC Suisse: «L'objectif stratégique dans tous les pays dans lesquels PwC est active est d'être le numéro un des sociétés d'audit et de conseil. Pour PwC, être numéro un signifie occuper la tête du classement sur le plan de la qualité, de la marque, des collaborateurs, du chiffre d'affaires et de la marge. C'est uniquement lorsque ces cinq composantes seront réalisées que nous nous considérerons comme leader.»

Durant l'exercice écoulé, PwC Suisse a suivi plus de 12500 clients, dont environ 8000 PME. Parmi les entreprises cotées à la SIX Swiss Exchange, 100 (soit 42%) ont confié un mandat d'audit externe à PwC. En considérant l'ensemble de sa palette de services, PwC entretient des relations clientèle avec 80% des entreprises cotées en Suisse. PwC est aussi le leader suisse des sociétés d'audit et de conseil dans le secteur des PME.

Qualité, indépendance et intégrité

La division Audit a réalisé un produit d'honoraires brut de CHF 378 millions durant l'exercice écoulé. La meilleure stratégie pour acquérir de nouveaux mandats et conserver les mandats actuels consiste à offrir une qualité sans compromis en termes de services et d'audit. La division Audit a obtenu ce résultat en dépit de la forte pression de la concurrence et d'un surcroît de dépenses induit par le durcissement de la réglementation. Hans Wey, président du Conseil d'administration de PwC Suisse: «Durant l'exercice écoulé, nous avons gagné des mandats très attrayants tant dans le segment coté que dans le segment non coté. Le fait que la quasi-totalité des appels d'offres ait débouché sur de nouveaux mandats est également très important pour nous.»

Conseil transfrontières: un domaine qui a du potentiel

Dans la division Conseil juridique et fiscal, le produit d'honoraires brut a augmenté de 3% et s'inscrit à CHF 236 millions (2009/10: CHF 230 millions). Les entreprises ayant leur siège à l'étranger contribuent de manière importante à cette croissance car la tendance qui consiste à établir un siège européen en Suisse se maintient. PwC a beaucoup investi dans ce segment de clientèle. Markus R. Neuhaus: «Un associé suisse est depuis peu actif en permanence à New York. Mais la présence suisse se renforce également en Grande-Bretagne, en Allemagne, en Chine, au Japon, en Russie et au Brésil. Nous agissons de la sorte en partie pour expliquer à nos partenaires commerciaux l'attrait de la Suisse en tant que centre régional et site de production.»

Transactions: un secteur attrayant

Dans la division Conseil économique, le produit d'honoraires brut a progressé du 6% durant l'exercice écoulé et ressort à CHF 102 millions. Dans le domaine du conseil d'entreprise classique, la division met l'accent sur des branches et des services dûment sélectionnés. PwC perçoit notamment un important potentiel de croissance dans les secteurs de la finance et de la santé. Il s'agit de branches fortement réglementées, qui sont constamment confrontées au défi de devoir adapter leurs structures internes à de nouvelles exigences réglementaires, seule manière pour elles de garantir leur conformité.

PwC a créé l'unité «Consulting West». Celle-ci a déjà présenté une croissance réjouissante pour l'exercice écoulé. La Suisse romande est un site apprécié des banques, des négociants en matières premières et des organisations internationales, raison pour laquelle nous avons mis sur pied une stratégie ad hoc pour tous les secteurs d'activité dans cette région.

Contact:

Claudia Sauter
Communications Director
PwC Suisse
E-mail: claudia.sauter@ch.pwc.com



Plus de communiques: PwC Schweiz

Ces informations peuvent également vous intéresser: