Tous
Abonner
Abonner Bank Hapoalim (Switzerland) Ltd

15.02.2006 – 15:32

Bank Hapoalim (Switzerland) Ltd

Israël demeure plus que jamais un marché très attrayant malgré la victoire du Hamas

Un document

    - Indication: Une version longue peut être téléchargée en format
        pdf sous:
        http://www.presseportal.ch/fr/story.htx?firmaid=100007552 -

    Zurich (ots)

"Tout comme les marchés financiers d'une manière générale, la bourse israélienne tend à devenir moins sensible aux événements liés à des facteurs géopolitiques ou à des catastrophes naturelles", a estimé le professeur Leonardo Leiderman lors d'une allocution prononcée à Zurich avec pour thème "L'économie israélienne dans un Proche-Orient en pleine mutation", sur invitation de la Banque Hapoalim Suisse et de la Chambre de Commerce Suisse-Israël. Commentant les récentes élections palestiniennes, ce professeur en économie de l'Université de Tel-Aviv et économiste en chef à la Banque Hapoalim - classée au 1er rang en Israël et au 23ème en Suisse,  parmi les instituts étrangers - est convaincu que "dans les relations avec le Hamas, il faudra savoir faire preuve de pragmatisme".

    Grâce à une inflation bien jugulée, à une croissance annuelle du PIB de l'ordre de 5%, aux fruits d'une politique monétaire appropriée et à des mesures fiscales incitatives, l'économie israélienne jouit pleinement d'un momentum favorable, marqué par des fondamentaux solides. "Ce trend devrait se poursuivre et même se renforcer", précise Leonardo Leiderman. Deux éléments ont joué un rôle prépondérant dans cette embellie: le niveau très soutenu des exportations, dont le high tech est le moteur, et les investissements étrangers, dont le niveau ne cesse de croître. A tel point que le marché boursier israélien est devenu comparable à celui du Japon. Les valeurs israéliennes ont désormais leur place dans chaque portefeuille. Plus que jamais, l'avenir de l'économie de l'Etat hébreu dépendra des conditions globales de par le monde, en particulier de celles affectant les marchés émergents.

    Leonardo Leiderman a émis l'hypothèse que le Hamas finira par adopter une approche pragmatique à l'égard d'Israël et du monde occidental, laissant la porte ouverte à une aide étrangère ainsi qu'à l'ouverture de nouvelles négociations avec Jérusalem. Il a ajouté qu'aussi longtemps que le Conseil de sécurité des Nations Unies ne parviendrait pas à un accord sur les armes nucléaires avec Téhéran, l'Iran demeurerait un facteur de risque. Malgré les nouvelles incertitudes touchant le Moyen-Orient, Leonardo Leiderman a conclu sur une note optimiste: tant que la situation sécuritaire à l'intérieur des frontières d'Israël ne se détériorera pas et tant que la croissance globale et monétaire continuera d'emprunter cette voie, l'économie israélienne bénéficiera d'un momentum favorable.

ots Originaltext: Bank Hapoalim (Switzerland) Ltd.
Internet: www.presseportal.ch/fr

Contact:
Mme Anita Brunner
Bank Hapoalim (Switzerland) Ltd.
Stockerstrasse 33, 8039 Zurich
Tél.    +41/44/283'82'10
Email: anita.brunner@hapoalim.ch