Tous
Abonner
Abonner Swisstransplant

27.01.2012 – 14:00

Swisstransplant

Swisstransplant: Amélioration timide du nombre de dons

Un document

Berne (ots)

Après une chute dramatique du nombre de dons d'organes au cours du premier semestre 2011 - le nombre de donneurs était de plus de 30% inférieur à l'année précédente - une amélioration s'est profilée au deuxième semestre, grâce à une augmentation très marquée. Avec 102 donneurs décédés, Swisstransplant dénombrait en 2011 un peu plus de donneurs que l'année précédente. Grâce à l'augmentation significative du nombre de donneurs au cours du deuxième semestre, le taux de mortalité des personnes sur la liste d'attente s'est également stabilisé.

Cependant, le nombre de personnes en attente d'un organe en Suisse est sans précédent!

La chute du nombre de donneurs, qui se profilait déjà fin 2010, s'est maintenue au cours du premier semestre 2011. Comparé à la période précédente en 2010, le nombre de patients transplantés a baissé de 30% jusqu'à mi-2011. Avec une augmentation nette du nombre de donneurs au cours du deuxième semestre 2011 atteignant 102 donneurs décédés (+4,1%) et 110 donneurs vivants (-5,5%), un total de 504 patients ont pu être transplantés, comme en 2010. 61 personnes (+3,4%) sur la liste d'attente sont décédées, faute d'organe pouvant leur être attribué à temps. Près de deux tiers des cas de décès concernent des personnes qui attendaient un foie, un coeur ou un poumon.

Swisstransplant poursuit en permanence son travail pour améliorer le nombre de donneurs. L'important engagement des médecins en soins intensifs pour optimiser les structures et les processus dans les hôpitaux, mais aussi les excellents programmes de transplantation en Suisse, donnent de l'espoir aux 1074 patients (+4,5%) sur la liste d'attente nationale.

Le manque de financement pour les postes, pourtant prescrits par la loi, dans les hôpitaux de certains cantons, influence durablement le nombre des donneurs en Suisse. Par rapport à ses pays voisins (la France, l'Autriche et l'Italie), la Suisse ne compte que la moitié de donneurs par million d'habitants. Des mesures urgentes sont nécessaires, afin de stopper la hausse du nombre de personnes sur la liste d'attente et de pouvoir réduire le taux de mortalité. Peu de donneurs supplémentaires suffiraient déjà à réduire durablement le taux de mortalité et à améliorer, en termes quantitatifs, les excellents résultats médicaux des transplantations.

Comme chaque année, il s'agit d'en appeler à la population, pour que chacun-e prenne une décision au sujet du don d'organes et surtout la communique à ses proches.

En 2011, nombre de comptes rendus dans la presse ont montré l'amélioration en matière de survie et de qualité de vie que permettent les transplantations d'organes. Les championnats du monde d'hiver des transplantés se dérouleront en Suisse, du 4 au 9 mars 2012 à Anzère (www.anzere2012.org ). On attend près de 1'500 sportifs transplantés venant de 56 pays. Un événement sportif d'envergure en 2012!

Statistiques et graphiques sur le nombre de donneurs d'organes en 2011 peuvent être téléchargés en format pdf.

Contact:

PD Dr. med. Franz Immer
Directeur de Swisstransplant
Tél.: +41/31/380'81'33 (Deutschschweiz)

Dr. med. Philippe Eckert
Mobile: +41/79/691'48'56 (Romandie)

Dr. med. Andreas Perren
Tél.: +41/91/811'80'23 (Ticino)

Internet: http://www.swisstransplant.org/l1/