AGI-Kooperation

Réorientation stratégique auprès de la coopération AGI: Les petites banques de la coopération AGI optent pour une autre plate-forme informatique

    Zurich (ots) - Les huit  banques cantonales de la coopération AGI se donneront dès 2007, en fonction de leur taille, des orientations différentes. Les 4 petites banques de l'AGI (GL, AI, OW et NW) utiliseront dorénavant la plate-forme informatique  FINNOVA.  En contrepartie, les quatre banques restantes dans la coopération de l'AGI renforceront également leur collaboration dans des projets de coopérations bancaires.

    Les banques cantonales formant  la coopération AGI (SG, TG, LU, GL, FR, AI, OW, NW) analysent régulièrement leur collaboration,  dans le domaine de l'informatique en particulier.  Actuellement, cette analyse est entreprise sous l'optique du délai du 31 décembre 2006, date critère de l'échéance ou de renégociation  des contrats de coopération ainsi que  d'autres parties importantes des contrats informatiques en vigueur.

    Les récentes discussions stratégiques ont démontré que ces banques, suivant leur taille, doivent prendre une orientation différente. D'un commun accord, toutes les banques concernées ont décidé que les quatre petites banques  de l'AGI (GL, AI, OW et NW) quittent pour la fin de l'année 2006 cette coopération et abandonnent la  plate-forme, propriété de la coopération,  en faveur de la FINNOVA.  La plate-forme FINNOVA est actuellement utilisée en Suisse par les banques cantonales de SZ, SH et UR. Les quatre petites banques de la coopération AGI argumentent leur décision par le fait que les fonctionnalités de la plate-forme  FINNOVA sont mieux adaptées à la  taille des petites banques et qu'elle représente une solution durable et économiquement adaptée aux besoins à longs termes.    Les banques sortantes  évalueront entre autre  les prestations  de la société Swisscom IT Services AG pour l'exploitation de la nouvelle plate-forme à partir de 2007.

    L'augmentation des coûts provoquée par la sortie des quatre banques  s'élève à  environ 10 % du total des coûts informatiques. Des mesures ont déjà été entreprises afin de  compenser  ces coûts supplémentaires  à la date de sortie (31.12.2006).

    L'homogénéité plus prononcée au niveau de la taille et du modèle d'affaires des banques restantes dans la coopération AGI (SG, TG, LU, FR) présente des nouvelles opportunités pour une coopération plus profonde. Celles-ci  seront analysées et évaluées d'une manière plus précise durant les mois à venir. Dans ce contexte, une analyse systématique des solutions  informatiques disponibles en Suisse pour le domaine bancaire est entreprise. En même temps, il est prévu que le groupe des quatre instituts restants soit élargi par le biais  de coopérations bancaires et informatiques  d'autres  instituts de taille identique respectivement  avec des besoins similaires.   La vue d'ensemble ainsi rassemblée permet une analyse plus profonde de  la plate-forme actuelle et donne des impulsions précieuses pour l'orientation future de l' AGI au-delà de l'année 2006.

ots Originaltext: L'AGI
Internet: www.newsaktuell.ch/f

Personne de contact pour la presse au nom de l'AGI:
Dr. Daniel von Arx
Responsable de communication et attaché de presse de la Banque
Cantonale de Lucerne
Téléphone direct +41/41/206'30'30
Fax direct +41/41/206'30'35
E-mail : kommunikation@lukb.ch
Internet : www.lukb.ch



Plus de communiques: AGI-Kooperation

Ces informations peuvent également vous intéresser: