PRESSEPORTAL Presseportal Logo
Tous Actualités
Suivre
Abonner UNICEF Schweiz und Liechtenstein

17.02.2021 – 01:10

UNICEF Schweiz und Liechtenstein

Des chances pour les enfants: les leçons que nous pouvons tirer de la pandémie de coronavirus

Des chances pour les enfants: les leçons que nous pouvons tirer de la pandémie de coronavirus
  • Informations
  • Download

Zurich/New York, le 17 février 2021 – Dans sa lettre ouverte annuelle, la directrice générale de l’UNICEF, Henrietta Fore, s’adresse à la communauté internationale. Elle relève les enseignements essentiels qui doivent être tirés de la pandémie mondiale. Il s’agit en particulier de renforcer tout autour du globe la confiance dans les vaccins, d’améliorer le bien-être psychique des jeunes et de combler le fossé numérique.

Dans sa lettre publiée à l’occasion du début des festivités marquant les 75 ans de l’UNICEF, Henrietta Fore, la directrice générale de l’UNICEF, décrit la manière dont le monde poursuit sa lutte contre la pandémie et de quelle façon les chances qui l’accompagnent peuvent être utilisées pour bâtir un monde plus favorable aux enfants.

«Tandis que nous donnons le coup d’envoi du 75e anniversaire de l’UNICEF, nous sommes amenés à nous rappeler que cette organisations a été créée au cœur d’une autre crise historique, à l’issue de la Deuxième Guerre mondiale», écrit Henrietta Fore. « On aurait pu alors aisément se sentir submergé par l’ampleur des problèmes auxquels les enfants étaient confrontés dans un monde dévasté par la guerre. Mais à ce moment-là, nous avons repensé le monde: nous avons mis en place de nouveaux systèmes sanitaires et sociaux, éradiqué la variole et la paralysie infantile. Et nous avons créé les Nations Unies. Maintenant, l’histoire nous interpelle une nouvelle fois.»

Concernant les vaccins, la directrice générale de l’UNICEF souligne que l’attitude hésitante face aux vaccins aura une profonde influence sur les possibilités de venir à bout du Covid-19. «Tandis que l’UNICEF collabore avec les gouvernements, ses nombreux partenaires et ses donateurs pour aider à procurer, transporter et livrer des vaccins dans le monde entier», poursuit Henrietta Fore, «nous devons aussi renforcer la confiance qu’inspirent les vaccins pour que le grand public les accepte. Car sans cette confiance, les vaccins resteront des flacons coûteux stockés dans le cabinet d’un médecin.»

Concernant le bien-être psychique des enfants et des jeunes, Henrietta Fore écrit que le Covid-19 a contribué à une augmentation préoccupante des troubles psychiques et demande à la communauté internationale d’intensifier ses efforts en la matière. «Les pays doivent allouer à cette problématique les investissements nécessaires. Les services chargés de la santé psychique ainsi que les mesures de soutien destinées aux jeunes dans les communes et les écoles doivent impérativement être étoffés et des programmes destinés aux parents doivent être mis sur pied. Il s’agit de s’assurer aussi que les enfants issus de familles fragilisées obtiennent réellement la protection qu’il leur faut», réclame Henrietta Fore dans sa lettre.

Concernant le fossé numérique, elle souligne à quel point les fermetures des écoles dans le monde ont mis en évidence les inégalités. «Au moment où les fermetures d’écoles atteignaient leur point culminant en 2020, près de 30 pour cent des enfants en âge de scolarité dans le monde n’avaient pas la possibilité de suivre un enseignement à distance – et parmi eux, des enfants qui n’auront jamais accès à une formation de qualité». Dans sa lettre, Henrietta Fore appelle à repenser la formation et à combler le fossé numérique, de manière à ce que les outils numériques puissent être utilisés et que l’éducation dans son ensemble puisse faire un saut vers l’avenir.

La directrice générale de l’UNICEF souligne enfin l’importance des chances offertes par cette situation inhabituelle. «La communauté internationale doit effectuer des investissements en priorité au profit des enfants. En cette année où l’UNICEF fête ses 75 ans, nous devrions nous rassembler derrière les enfants et les jeunes afin de réinventer l’avenir pour chaque enfant, dans un nouvel esprit inspiré par l’urgence», ajoute Henrietta Fore. «Nous devons créer toutes les occasions possibles de faire étinceler leurs rêves et les soutenir dans chaque aspect de leur vie.»

Informations pour les professionnels des médias:

- Vous pouvez lire  ici  la lettre ouverte dans son intégralité; 
- Vous trouverez ici des photos, des vidéos et des documents multimédias;
- Ici, vous trouverez le Plan en six points de l’UNICEF pour protéger les enfants durant la crise du Covid-19.
- Pour les demandes de la part des médias: UNICEF Suisse et Liechtenstein, Jürg Kein, service de presse, j.keim@unicef.ch, 044 317 42 21.  
A propos de l’UNICEF
L’UNICEF, le Fonds des Nations Unies pour l’enfance, s’appuie sur plus de 70 ans d’expérience dans le domaine de la coopération au développement et de l’aide d’urgence. L’UNICEF se mobilise dans le monde entier pour la survie et le bien-être des enfants. La réalisation de programmes dans le domaine de la santé, de l’alimentation, de l’instruction, de l’eau et de l’hygiène ainsi que la protection des en-fants contre les abus, l’exploitation, la violence et le VIH/sida font partie de ses tâches centrales. L’UNICEF assure son financement uniquement grâce à des contributions vo-lontaires: l’organisation est représentées en Suisse par le Comité pour l’UNICEF Suisse et Liechtenstein. UNICEF Suisse et Liechtenstein s’investit depuis 60 ans pour les en-fants – ici et dans le monde.  

Plus de actualités: UNICEF Schweiz und Liechtenstein
Plus de actualités: UNICEF Schweiz und Liechtenstein