OAQ - Organ für Akkreditierung und

Accréditation dans le domaine des hautes écoles: l'OAQ signe un accord européen

    Zurich (ots) - Un "code de bonne pratique" a été signé au nom de huit pays européens à Zurich, à l'occasion de la conférence annuelle du consortium européen des agences d'accréditation (l'ECA, European Consortium for Accreditation in Higher Education). C'est le directeur de l'Organe d'accréditation et d'assurance qualité des hautes écoles suisses (OAQ), M. Rolf Heusser, qui y a apposé son paraphe pour la Suisse. Les membres de l'ECA ont élaboré ensemble ce "code of good practice", qui règle, à l'aide de standards uniformes, l'application des procédures d'accréditation dans le domaine des hautes écoles et formule à l'adresse des agences d'accréditation des exigences précises en matière de gestion de la qualité. La signature de ce code représente un pas important vers l'harmonisation de l'espace européen de l'enseignement supérieur et ouvre la voie à une future reconnaissance supranationale des décisions d'accréditation.

    Importance croissante de l'accréditation

    La conférence a également adopté un document de fond relatif à l'importance que va prendre l'accréditation dans la sphère européenne de l'enseignement supérieur. L'ECA en est certain, la signification politique de l'accréditation dans ce domaine de l'éducation est encore en pleine croissance. La reconnaissance mutuelle des décisions d'accréditation va en effet faciliter la reconnaissance internationale des diplômes et autres titres de fin d'études. Le texte de l'ECA réclame par ailleurs la régulation d'un marché de l'éducation opaque à l'échelle internationale. Il appelle enfin les ministres européens de l'éducation à faire dépendre d'une accréditation préalable ou d'un examen de la qualité équivalent la reconnaissance nationale et internationale de tout établissement de formation et de toute filière d'études de niveau haute école. L'accréditation est une procédure formelle et transparente visant à établir, sur la base de standards eurocompatibles définis, si des institutions ou des filières d'études universitaires remplissent les exigences qualitatives minimales.

    De Berlin 2003 à Bergen 2005

    Les résultats de la conférence de l'ECA seront retravaillés en vue de la rencontre des ministres de l'éducation de 40 pays européens prévue à Bergen (Norvège) et mis également à la disposition du groupe européen chargé du suivi de Bologne. Les idées politiques formulées à Berlin en 2003 sont aujourd'hui réalisées dans une large mesure. Pratiquement tous les pays européens ont désormais doté leur enseignement supérieur de systèmes d'accréditation. Le consortium européen des agences d'accréditation a quant à lui été fondé en 2003 pour répondre à une autre exigence des ministres émise à Berlin: le développement de directives, critères et méthodes d'assurance qualité reconnus par les différents Etats.

    Présidence de l'OAQ pour l'ECA

    Depuis sa création, l'OAQ accorde la plus haute importance à la collaboration internationale. Membre fondateur, il siège au sein du comité directeur de l'ECA. Le code de bonne pratique signé lors de la conférence de l'ECA a été préparé par l'OAQ, qui a également joué un rôle déterminant, avec les organes d'accréditation allemand et autrichien, dans la rédaction du document de fond sur l'accréditation en Europe. En reconnaissance de son travail, l'OAQ, à travers la personne de son directeur, M. Rolf Heusser, s'est vu confier la présidence de l'ECA.

    L'Organe d'accréditation et d'assurance qualité des hautes écoles suisses (OAQ)

    L'OAQ a été institué conjointement par la Confédération et la Conférence universitaire suisse (CUS) en 2001. Il travaille de manière indépendante, dans le but d'assurer et de développer la qualité de l'enseignement et de la recherche dans les universités suisses. Le secrétariat de l'OAQ bénéficie de l'appui d'un conseil scientifique. En août 2004, l'OAQ a mené à bon port les dix premières procédures d'accréditation. D'autres procédures ont depuis lors été lancées à la demande d'universités.

    L'European Consortium for Accreditation in Higher Education (ECA)

    Le consortium européen des agences d'accréditation (ECA) réunit les organes nationaux actifs en la matière. Il a été créé en novembre 2003 dans le but de réglementer de manière uniforme le travail des organismes d'accréditation en Europe et de créer ainsi les conditions nécessaires à ce que les décisions nationales puissent à l'avenir être reconnues par-delà les frontières étatiques. Cette reconnaissance mutuelle des décisions d'accréditation est un objectif qui devra être atteint d'ici 2007 au plus tard. L'ECA a présenté les premiers résultats intermédiaires de ses travaux à l'occasion de sa conférence annuelle qui s'est tenue les 2 et 3 décembre 2004 à Zurich.

    Vous pouvez vous procurer le "code de bonne pratique" et le document de fond sur l'accréditation en Europe à l'adresse: www.oaq.ch rubrique Actuel Ces deux documents n'existent qu'en anglais.

    Liens:     www.oaq.ch Organe d'accréditation et d'assurance qualité des hautes écoles suisses (OAQ), Berne

    www.ecaconsortium.net European Consortium for Accreditation in Higher Education (ECA)

ots Originaltext: OAQ
Internet: www.presseportal.ch/fr/

Contact:
M. Rolf Heusser, directeur de l'OAQ
M. Rolf Heusser pourra être atteint par téléphone au +41/79/279'25'94
vendredi 3 décembre 2004 entre 15h et 17h
et samedi 4 décembre 2004 entre 9h et 13h

OAQ
Effingerstrasse 58
3008 Berne
Tél. +41/31/380'11'50
Fax +41/31/380'11'55
E-mail: info@oaq.ch



Plus de communiques: OAQ - Organ für Akkreditierung und

Ces informations peuvent également vous intéresser: