pharmaSuisse - Schweizerischer Apotheker Verband / Société suisse des Pharmaciens

La Société suisse des pharmaciens choisit de financer deux nouvelles chaires

Assemblée des délégués de la Société suisse des pharmaciens, les 10 et 11 mai 2005, à Berne

    Berne (ots) - Investissements destinés à promouvoir la relève, financement de chaires de pharmacie, poursuite des économies dans le secteur de la santé publique: les délégués de la SSPh relèvent les défis inhérents à la politique de santé actuelle.

    Lors de leur assemblée des 10 et 11 mai à Berne, les délégués de la Société suisse des pharmaciens (SSPh) ont discuté de mesures destinées à assurer l'avenir de la pharmacie et choisi de focaliser leur stratégie sur la promotion de la relève et la poursuite des efforts pour freiner la hausse des coûts de la santé.

    La SSPh lance une campagne d'information pour présenter l'attractivité des études et de la profession aux gymnasiens. Elle s'adresse cependant aussi aux hautes écoles spécialisées et discute actuellement avec les universités de Bâle et de Genève-Lausanne pour la création de deux chaires de "pharmacie pratique". Le 11 mai, l'Assemblée des délégués a accepté d'en assurer le financement pour les cinq prochaines années. La balle est maintenant dans le camp des deux universités qui pourront ainsi proposer des études captivantes aux futurs pharmaciens. Cet investissement permet en outre de soutenir la recherche dans le domaine de la pharmacie pratique et de favoriser, en Suisse, le développement des compétences scientifiques, axées sur les patients.

    L'introduction de la "rémunération basée sur les prestations" (RBP) en 2001 a permis aux pharmaciens de considérablement réduire les coûts de la santé publique, dans la mesure où leur revenu n'est plus lié au prix toujours plus élevé des produits. Il est en effet constitué de deux forfaits prélevés sur les prestations fournies. Les caisses-maladie ont pu économiser 350 millions de francs grâce à ce système. Les délégués décident de poursuivre et d'intensifier cette stratégie.

    Les pharmaciens s'engagent également dans l'assurance qualité, la substitution de préparations originales par des génériques et la modernisation de la formation des assistantes en pharmacie.

ots Originaltext: Société Suisse des Pharmaciens
Internet: www.presseportal.ch/fr

Contact:
Dominique Jordan
président de la SSPh
Tél. +41/(0)31/978'58'58
Jeudi 12 mai, entre 14h00 et 15h00



Plus de communiques: pharmaSuisse - Schweizerischer Apotheker Verband / Société suisse des Pharmaciens

Ces informations peuvent également vous intéresser: