swissUp

Sciences économiques: l'Université de St-Gall plébiscitée par la 4e édition du Ranking swissUp

    Zurich (ots) - La position de leader de l'Université de St-Gall confirmée en sciences économiques en Suisse, Allemagne et Autriche, suivi des HEC Lausanne qui se démarquent clairement en Suisse romande, et les petites universités préférées en droit: voici quelques-uns des résultats du ranking swissUp, publiés ce jeudi 7 avril par L'Hebdo, Cash et sur www.swissup.com.

    Pour la première fois, le ranking swissUp est réalisé en comparaison avec les universités allemandes et autrichiennes. Fruit de la collaboration entre la Fondation pour l'Excellence de la Formation en Suisse, la Conférence des recteurs des universités suisses (CRUS) et le Centrum für Hochschulentwicklung (CHE) en Allemagne, ce classement est basé sur des données fournies par les Universités, l'Office fédéral de la statistique, ainsi qu'un sondage effectué auprès de 2400 étudiants et de 205 professeurs. Lors des trois éditions précédentes, le ranking swissUp était réalisé exclusivement sur un plan suisse.

    En sciences économiques, St-Gall affiche un nombre impressionnant d'indicateurs dans le groupe de tête, et ce en comparaison avec les universités allemandes et autrichiennes. Que ce soit du point de vue de l'opinion générale des étudiants à propos de leurs études, de l'offre de formation ou des liens avec la pratique, les résultats de St-Gall sortent excellemment placés en gestion d'entreprise et en économie politique. Pour ce qui est du nombre de doctorats par professeur, St-Gall est même, de toutes les universités suisses, allemandes et autrichiennes, celle qui réalise le score le plus élevé.

    L'Université de Lausanne affiche également de très bons résultats en sciences économiques et se présente clairement comme le pôle romand dans ce domaine. Les étudiants se montrent très satisfaits sur toute une série de plans, notamment par rapport aux liens de leur formation avec la pratique.

    Autre nouveauté du ranking: les professeurs ont donné leur avis sur les universités du pays. Or le corps professoral confirme les résultats des autres indicateurs. St-Gall, Lausanne, et Zurich pour l'économie politique sont les universités les plus recommandées.

    Il ressort en outre que les étudiants suisses sont particulièrement critiques quant à l'encadrement en sciences économiques, alors qu'ils se montrent satisfaits des infrastructures, en comparaison avec les étudiants allemands et autrichiens.

    Du côté du droit, la jeune faculté de Lucerne présente une position très enviable: là aussi, les étudiants plébiscitent leur université sur toute une série de thèmes, bien que ce ne soit pas la plus favorable du point de vue du taux d'encadrement.  A Berne, les étudiants en droit sont également positifs sur de nombreux points, par exemple l'organisation des études ou le e-learning.

    Deux universités affichent un nombre élevé d'indicateurs en rouge, soit dans le dernier groupe: Zurich et Bâle. Avec plus de cent étudiants par professeur, contre près de 40 étudiants par professeur à Genève, Neuchâtel, et St-Gall, elles souffrent toutes les deux de mauvais taux d'encadrement, ce qui se ressent visiblement du côté des étudiants.

    D'ailleurs, les petites universités ont visiblement la cote chez les futurs juristes: Neuchâtel affiche beaucoup de résultats dans le haut du tableau. Alors que l'on retrouve St-Gall, à nouveau très bien placée, en droit également.

    Le ranking est un outil visant à aider les étudiants à faire leurs choix d'études. Il est le résultat de plus d'une année de récoltes de données. Plus de trente indicateurs sont proposés, ainsi qu'une multitude d'informations sur les conditions d'études dans les différentes universités. Les résultats sont basés sur un sondage réalisé auprès des étudiants, des professeurs d'économie, ainsi que des données en provenance de l'Office fédéral de la statistique et un questionnaire détaillé rempli par les universités elles-mêmes.

    En 2006, les branches des sciences exactes et naturelles seront abordées, ce qui permettra d'intégrer les Ecoles polytechniques fédérales à nouveau dans l'exercice. Les Hautes Ecoles Spécialisées seront également analysées, pour la première fois. Il est également prévu que le Ranking s'élargisse à d'autres pays européens.

    Toutes les données sont accessibles à l'adresse www.swissup.com.

    L'Hebdo et Cash publient par ailleurs dans leur édition du 7 avril un important Guide de l'étudiant, comprenant, outre ces résultats, toute une série d'informations pratiques à l'attention des futurs étudiants.

ots Orginaltext: Fondation pour l'excellence de la
                          formation en Suisse
Internet:            www.presseportal.ch

Contact: Fondation pour l'excellence de la formation en Suisse Maryline Maillard Tel.: +41/1/445'90'03 Madeleine von Holzen Tel.: +41/22/338'07'70



Plus de communiques: swissUp

Ces informations peuvent également vous intéresser: