The Body Shop

The Body Shop lutte dans le monde entier contre le trafic des mineurs à des fins sexuelles

    Uster (ots) - La campagne de The Body Shop «Stop au trafic des mineurs à des fins sexuelles» entre dans une phase décisive. Une pétition entend faire cesser le trafic visant à l'exploitation sexuelle des enfants et des mineurs. La campagne, en cours depuis août 2009 dans le monde entier, entend contribuer à la lutte contre ces pratiques criminelles.

    Ce 30 juillet 2010 marquera le coup d'envoi de la deuxième phase de la campagne internationale lancée par The Body Shop contre la traite sexuelle des enfants et des mineurs. En Suisse, elle s'articule autour de la pétition visant à mettre un terme à ces pratiques. En collaboration avec ECPAT Switzerland (Fondation suisse pour la protection de l'enfant) et le FIZ (Centre d'assistance aux migrantes et aux victimes de la traite des femmes), The Body Shop exige que les enfants et les mineurs victimes de la traite des êtres humains ne soient pas criminalisés, mais effectivement reconnus en Suisse comme des victimes et protégés comme telles. Cela nécessite:

    1. L'amélioration de la formation et des moyens humains, matériels et financiers dont disposent les organismes responsables de l'identification et de la prise en charge adaptée des victimes mineures.

    2. Le renforcement du soutien moral et financier à la collaboration qui existe entre les autorités et les services spécialisés.

    3. L'octroi sans conditions d'un droit de séjour aux victimes du trafic d'êtres humains, qui leur garantisse une protection intégrale et une prise en charge adaptée.

    4. La ratification rapide de la Convention du Conseil de l'Europe sur la protection des enfants contre l'exploitation et les abus sexuels.

    Il est absolument nécessaire d'attirer l'attention d'un large public sur ce trafic, et le lancement d'une pétition permet de viser directement une amélioration de la situation des victimes en Suisse. Chaque année, dans le monde, 1,2 million de mineurs sont enlevés et contraints à des actes sexuels. La Suisse est elle aussi concernée, comme pays de transit, mais aussi de destination.

    Soutien des célébrités

    De nombreuses personnalités suisses ont joint leur voix à cette campagne mondiale contre la traite sexuelle des mineurs. L'actrice Melanie Winiger et le musicien Stress, la chanteuse Emel, l'icône de la mode Anna Maier, la mannequin et organisatrice du concours Miss Suisse Karina Berger ainsi que la conseillère nationale socialiste et présidente de la Fondation suisse pour la protection de l'enfant Jacqueline Fehr sont unies dans ce combat.

    The Body Shop lutte dans le monde entier contre le trafic des mineurs à des fins sexuelles

    Anita Roddick a fondé The Body Shop en 1976 animée par la conviction que "les entreprises peuvent faire changer positivement le monde". C'est pourquoi l'entreprise lutte depuis des années contre les atteintes aux droits humains. La campagne en cours "Stop au trafic des mineurs à des fins sexuelles" est soutenue par l'ensemble du réseau The Body Shop, présent dans 64 pays avec 2800 magasins. C'est dans le cadre de cette campagne que The Body Shop a lancé la crème pour les mains "Soft Hands Kind Heart". Le produit de la vente est reversé aux partenaires de la campagne, ECPAT Switzerland et FIZ.

    Déclarations de personnalités suisses

    JACQUELINE FEHR "La traite d'enfants ne connaît pas de frontières - en Suisse aussi, il y a des enfants qui en sont victimes. Il est de notre devoir de nous mobiliser pour la protection de ces enfants. Car grandir dans le respect de la dignité et de l'intégrité n'est pas un luxe, mais un droit fondamental de chaque enfant."

    STRESS "Depuis que j'ai un enfant, je suis extrêmement sensible à ce sujet et je pense que nous sous-estimons souvent le nombre d'enfants abusés. J'appuierai toujours l'initiative qui lutte contre la traite des enfants."

    ANNA MAIER "Les enfants sont jeunes, purs, innocents, et terriblement fragiles. Qui détruit ces petits être ne détruit pas seulement une vie entière, mais tout notre avenir.

    EMEL "ENSEMBLE - CONTRE LA TRAITE DES ENFANTS" "LET US BE HAND IN HAND - FOR THE RELIEF OF CHILDREN"

ots Originaltext: The Body Shop
Internet: www.presseportal.ch/fr

Contact:
Victoria Rispy
PR / Communications Manager
The Body Shop Switzerland AG
Bahnstrasse 21
CH-8610 Uster
Switzerland
Tél.:        +41/44/905'85'90
Fax:         +41/44/905'85'80
E-Mail:    victoria.rispy@thebodyshop.ch
Internet: www.thebodyshop.ch



Plus de communiques: The Body Shop

Ces informations peuvent également vous intéresser: