Schweizerischer Gewerkschaftsbund SGB

Chômage en mars et référendum contre la révision de la loi sur l'assurance-chômage Le risque de nombreuses personnes en fin de droit parmi les travailleuses et travailleurs âgés et dans les régions en crise

    Bern (ots) - Au mois de mars, le nombre de chômeurs et chômeuses a baissé, principalement pour des raisons saisonnières. Mais les personnes de plus de 55 ans qui sont au chômage n'ont pas pu en profiter. On a même enregistré un nombre plus grand de femmes de 55 ans au chômage qu'en février. Pour ces personnes, il est très difficile de trouver un emploi. Et le risque qu'elles deviennent des chômeurs et chômeuses de longue durée est grand. La loi en vigueur permet de leur verser 520 indemnités journalières, ce qui leur donne plus de temps pour chercher un emploi qu'aux jeunes. Le démantèlement des prestations de l'assurance-chômage (LACI) décidé par le Parlement fédéral rendra encore plus dure la situation des personnes concernées. Une partie des personnes au chômage de plus de 55 ans ne devraient ainsi plus recevoir que 400 indemnités journalières. Ce qui sera, dans de fréquents cas, synonyme d'exclusion de la LACI et d'obligation de se tourner vers l'aide sociale. Conséquence : souffrance sociale pour les travailleuses et travailleurs âgés et transfert des coûts aux cantons et communes. Dans l'arc jurassien et en Suisse romande, le chômage reste élevé. C'est pourquoi le Conseil fédéral a décidé - également pour Genève et le Jura - d'augmenter de 400 à 520 le nombre maximum d'indemnités journalières. Si le démantèlement des prestations de l'assurance-chômage décidé par les Chambres fédérales devenait réalité, cela ne serait plus possible. La conséquence en serait à nouveau de nombreuses personnes en fin de droit dans ces régions durement frappées par la crise. Le nombre actuel de chômeurs et chômeuses montre que ce démantèlement est totalement à côté de la plaque. Raison pour laquelle les syndicats ont saisi le référendum.

Contact: Union syndicale Suisse Daniel Lampart, 079 205 69 11, économiste en chef de l'USS



Plus de communiques: Schweizerischer Gewerkschaftsbund SGB

Ces informations peuvent également vous intéresser: