auto-schweiz / auto-suisse

L'année automobile démarre avec une hausse à deux chiffres

Grafique marché d'automobile derniers 12 mois Texte complémentaire par ots et sur www.presseportal.ch/fr/nr/100003597 / L'utilisation de cette image est pour des buts redactionnels gratuite. Publication sous indication de source: "obs/auto-schweiz / auto-suisse"
Grafique marché d'automobile derniers 12 mois Texte complémentaire par ots et sur www.presseportal.ch/fr/nr/100003597 / L'utilisation de cette image est pour des buts redactionnels gratuite. Publication sous indication de source: "obs/auto-schweiz / auto-suisse"

Berne (ots) - L'année a bien commencé pour le marché automobile suisse: en janvier, exactement 21 671 voitures de tourisme neuves ont été immatriculées en Suisse et dans la principauté du Liechtenstein, ce qui correspond à une hausse de 2220 unités ou de 11,4 % par rapport au même mois de l'année précédente. Il s'agit en effet du meilleur début d'année depuis 2012. Pour la première fois en janvier, la part des 4x4 se situe au-dessus de 50 %, une tendance qui pourrait se poursuivre au cours de l'année 2018.

A l'instar du mois de décembre passé, plus de la moitié de toutes les voitures de tourisme vendues en janvier disposent de quatre roues motrices, la part de marché des 4x4 s'élevant à 50,1 %. Il y a de bonnes chances que la part cumulée des voitures à traction intégrale à la fin 2018 commencera également par un «5». L'année dernière, cette valeur était encore de 47,5 %. Cette évolution est d'une part réjouissante, les acheteurs d'automobiles apprécient manifestement l'offre de voitures 4x4 en raison de leurs caractéristiques de confort et de sécurité, notamment lors de conditions hivernales. Mais d'autre part, la traction toutes roues motrices augmente la consommation de carburant et rend plus difficile la réalisation des objectifs de réduction de CO2.

Dans ce contexte, la progression des propulsions alternatives, qui s'est poursuivie en janvier avec une part de marché de 5,9 %, est d'autant plus réjouissante. Parmi ces véhicules, plus de deux tiers sont équipés d'un moteur à essence et électrique; ces moteurs hybrides ont en effet enregistré une part de marché de 4 %. Sur l'ensemble de l'année 2017, la part des voitures alternatives était de 5,6 %. L'offre croissante de modèles correspondants avec propulsion à gaz, à l'hydrogène, électrique ou hybride devrait permettre un pourcentage encore plus élevé en 2018. C'est ce que suggèrent les annonces de nombreux constructeurs au vu du Salon de l'auto à Genève et pour le reste de l'année.

Les chiffres en détail répertoriés par marques sont disponibles sous www.auto.swiss.

Informations supplémentaires:

Christoph Wolnik, porte-parole
T 079 882 99 13
c.wolnik@auto-schweiz.ch



Plus de communiques: auto-schweiz / auto-suisse

Ces informations peuvent également vous intéresser: