Schweizerisches Rotes Kreuz / Croix-Rouge Suisse

30 août, Journée internationale des personnes disparues: une hausse prononcée des demandes à la CRS

Bern (ots) - A l'occasion de la Journée internationale des personnes disparues le 30 août, la Croix-Rouge suisse (CRS) attire l'attention du grand public sur la tragédie que vivent beaucoup de familles dans le monde. Ces derniers temps, le nombre de demandes qui parviennent au Service de recherches de la CRS à Berne a considérablement augmenté, pour atteindre un millier par an.

Instaurée en 1981 à l'initiative de proches de personnes détenues ou disparues en Amérique latine, la Journée internationale des personnes disparues vise à rappeler le destin de ceux dont on est sans nouvelles. Chaque année, des pratiques ayant pour objectif de faire disparaître les «indésirables» font des milliers de victimes.

Toute personne domiciliée en Suisse peut faire appel au Service de recherches de la CRS. Ce dernier a reçu 516 demandes en 2010. L'année suivante, il en a enregistré 955, qui concernaient 1379 personnes. Pour Nicole Windlin, responsable du service, cette augmentation est due «à la guerre en Libye, où de nombreuses personnes ont disparu ou n'ont plus été en mesure de donner de nouvelles».

Nicole Windlin indique par ailleurs que le premier pays de provenance des demandeurs est actuellement l'Erythrée: «En raison du contexte difficile que connaît le pays, ils sont nombreux à rejoindre les camps de réfugiés en traversant les frontières, et n'ont aucune possibilité de pendre contact avec leurs proches.» Elle ajoute que la séparation touche aussi des familles somaliennes qui ont dû fuir la famine ou les groupuscules terroristes.

Cette année, la CRS s'associe à la manifestation notamment en distribuant un dépliant à Lausanne et en invitant les membres de Facebook à changer leur photo de profil par un cadre vide. Selon Nicole Windlin, la Journée des personnes disparues «doit nous faire penser à tous ceux qui restent introuvables en raison de la guerre, de conflits ou d'autres circonstances. Elle vise aussi à sensibiliser le grand public aux situations difficiles où se trouvent ces familles qui vivent dans l'incertitude la plus complète, sans savoir si elles apprendront un jour ce qu'il est advenu de leur être cher.»

www.redcross.ch Lien Facebook http://www.facebook.com/CroixRougeSuisse

Contact:

Nicole Windlin, CRS, 079 630 19 95
nicole.windlin@redcross.ch



Plus de communiques: Schweizerisches Rotes Kreuz / Croix-Rouge Suisse

Ces informations peuvent également vous intéresser: