Schweizerisches Rotes Kreuz / Croix-Rouge Suisse

Année exceptionnelle pour la Croix-Rouge suisse

      Berne (ots) - Le volume de dons enregistrĂ© par le Siège de la
Croix-Rouge suisse (CRS) en 2005 a plus que doublé par rapport à
l’année précédente. Ce résultat s’explique avant tout par l’élan de
solidarité manifesté envers les populations d’Asie du Sud-Est et du
Pakistan frappées par des catastrophes naturelles.

    Les dons privĂ©s confiĂ©s lÂ’an dernier au Siège de la CRS se sont montĂ©s Ă  près de CHF 41 mio, soit 118% de plus quÂ’en 2004. Les contributions versĂ©es par des organisations, notamment la ChaĂ®ne du Bonheur, ont augmentĂ© de 53% pour atteindre près de CHF 42 mio. Cette Ă©volution a donnĂ© lieu Ă  une progression de 35% du chiffre dÂ’affaires, qui sÂ’est Ă©levĂ© Ă  CHF 128,5 mio. La phase de reconstruction après le tsunami durera plusieurs annĂ©es ; des provisions ont Ă©tĂ© constituĂ©es Ă  cet effet. Aussi le volume de bilan a-t-il augmentĂ© de 33% pour sÂ’Ă©tablir Ă  CHF 139 mio.

    Engageant des dons, des fonds propres et des contributions de la ChaĂ®ne du Bonheur, la CRS met en Âśuvre, jusquÂ’en 2008, des projets de reconstruction au Sri Lanka, en IndonĂ©sie et en Inde pour un montant budgĂ©tĂ© de CHF 80 mio. A ce jour, CHF 17 mio ont Ă©tĂ© investis dans lÂ’aide dÂ’urgence, les programmes visant Ă  assurer les moyens dÂ’existence, la construction de logements et dÂ’Ă©coles et lÂ’assainissement de lÂ’eau. LÂ’institution a engagĂ© CHF 4 mio au titre de lÂ’aide Ă  la survie en faveur des victimes du sĂ©isme survenu au Pakistan et au Cachemire en octobre 2005.

    Durant lÂ’annĂ©e sous revue, les dons ont constituĂ© 34% des recettes du Siège de la CRS. Par ailleurs, 38% des rentrĂ©es provenaient du produit de prestations et 28% de mandats publics. Sur ces fonds, 46% ont Ă©tĂ© engagĂ©s en Suisse, 42% Ă  lÂ’Ă©tranger. En tout, 12% sont revenus Ă  lÂ’administration (8% pour lÂ’administration gĂ©nĂ©rale, 4% pour les activitĂ©s de recherche de fonds).

    Les mutations survenues dans le domaine de lÂ’asile ont contraint la CRS Ă  rĂ©duire les effectifs de son personnel lÂ’an dernier. Le nombre des collaborateurs en Suisse a diminuĂ© de 31 pour sÂ’Ă©tablir Ă  414, ce qui correspond Ă  la suppression de 14 postes Ă  plein temps, lÂ’institution en comptant actuellement 263. En revanche, dans le cadre des projets de reconstruction en Asie du Sud- Est, neuf nouveaux dĂ©lĂ©guĂ©s ont Ă©tĂ© engagĂ©s, ce qui porte le nombre des collaborateurs postĂ©s Ă  lÂ’Ă©tranger Ă  52 personnes.

    Avis aux rĂ©dactions : Le Conseil de la Croix-Rouge (comitĂ© directeur de la CRS) a pris connaissance des comptes annuels 2005 du Siège le 22 mars 2006. Le rapport annuel et lÂ’aperçu financier 2005 du groupe CRS (comprenant les associations cantonales Croix-Rouge, les membres corporatifs et les institutions) seront publiĂ©s Ă  lÂ’occasion de lÂ’AssemblĂ©e Croix-Rouge (assemblĂ©e des dĂ©lĂ©guĂ©s de la CRS) les 23 et 24 juin 2006.

Supplément d’informations : Martin Grossenbacher, responsable adjoint Communication CRS, tél. 031 387 72 80



Plus de communiques: Schweizerisches Rotes Kreuz / Croix-Rouge Suisse

Ces informations peuvent également vous intéresser: