GfK Gruppe

Climat de consommation: la propension à acheter atteint un nouveau sommet

    Nuremberg, Allemagne (ots) - Conclusions du sondage GfK sur le climat de consommation en avril 2006

    Les attentes du consommateur pour l'économie connaissent manifestement une tendance à la hausse en mai après un épisode plutôt hésitant qui a duré jusqu'à l'automne dernier. L'indicateur s'est raffermi de 8,7 points pour atteindre 30,9 points. Ceci représente une amélioration d'un bon 47 points par rapport à sa position correspondante de l'année précédente.

  Quant à leurs propres attentes de revenus, les consommateurs affichent une tendance à la circonspection depuis le début de l'année. L'indicateur d'attentes de revenus a progressé de 5,7 points pour s'établir à 5,2 points. Ceci signifie que l'indicateur est supérieur de 18,5 points à la position de l'année précédente.

  La volonté d'acheter de plus gros articles dans un proche avenir a considérablement augmenté en mai. L'indicateur s'est raffermi de 15,3 points par rapport au mois précédent pour atteindre 49,8 points. L'indicateur est donc supérieur de 71 points au niveau de l'année précédente et constitue un sommet inédit.

  L'indicateur de climat de consommation générale a également connu une amélioration non négligeable. Dans le sillage de la révision à la hausse de 5,8 points en mai, les prévisions pour juin annoncent 6,8 points. La dernière fois que l'indicateur s'établissait à un niveau si élevé, c'était à la fin de 2001.

  Il est évident qu'étant donnée la hausse de la TVA prévue pour le 1er janvier 2007, les consommateurs ont l'intention d'avancer les achats importants qu'ils comptaient faire. Indépendamment des répercussions positives que ce regain de consommation et cette propension à acheter ont sur le moment présent, ses effets subséquents doivent être évaluées sérieusement. La question c'est de savoir si le début de 2007 sera encore une fois caractérisé par une réticence tenace à acheter, ou si la consommation privée assurera l'élan nécessaire pour que l'économie allemande poursuive sa tendance à la croissance. Dans le cas qui nous occupe, le facteur décisif demeure la situation du marché du travail.

ots Originaltext: GFK
Internet: www.presseportal.ch

Contact:
Dr Ulrike Schoeneberg
Tél.:    +49/911/395'26'45
E-Mail: ulrike.schoeneberg@gfk.com



Plus de communiques: GfK Gruppe

Ces informations peuvent également vous intéresser: