Tous Actualités
Suivre
Abonner Solidar Suisse

03.05.2019 – 07:35

Solidar Suisse

A Genève, le lobby russe tente de faire capoter l'interdiction mondiale de l'amiante

A Genève, le lobby russe tente de faire capoter l'interdiction mondiale de l'amiante

30 ans après son interdiction, l'amiante tue toujours 120 personnes par année en Suisse. Dans de nombreux pays - d'Asie notamment - ce matériau hautement cancérigène reste largement utilisé dans la construction, tuant plus de 220'000 personnes par année. La 9e Conférence de la Convention de Rotterdam, actuellement à Genève, pourrait interdire le commerce de l'amiante. Mais la Russie, principal producteur, réalise un fort lobby afin de bloquer le processus. Solidar Suisse, Unia et l'Asia Ban Asbestos Network appellent les délégués de la Conférence à agir enfin.

En Suisse, les dégâts causés par l'amiante ne font pas partie de l'Histoire. La substance cancérigène continue de tuer environ 120 personnes par année, principalement des travailleurs exposés il y a plusieurs décennies. De nombreux pays, en particulier en Asie, continuent d'utiliser l'amiante à large échelle, mettant en danger la santé de millions de personnes. On estime que 220 000 personnes meurent dans le monde chaque année des suites de maladies liées à l'amiante. Un chiffre qui risque d'exploser ces prochaines années, compte tenu du temps de latence entre l'exposition à la fibre et le développement des cancers.

Lobbying russe contre l'interdiction de l'amiante

Genève accueille du 29 avril au 10 mai 2019 la 9e Conférence des Parties à la Convention de Rotterdam. Cette Convention permet de limiter drastiquement le commerce des produits chimiques dangereux en les inscrivant sur une liste, appelée Annexe III. Or la Russie, principal producteur mondial d'amiante blanc (chrysotile), s'oppose à cette inscription. Celle-ci devant être prise par consensus, l'opposition de la Russie bloque depuis plusieurs années toute avancée. Une position qui conduit à une véritable catastrophe sanitaire dans le monde.

Une mobilisation mondiale pour interdire l'amiante

L'ONG Solidar Suisse et le syndicat Unia soutiennent l'Asia Ban Asbestos Network. Ses représentants sont actuellement présents à Genève afin de sensibiliser et appeler les délégués de la Conférence à interdire l'amiante. Projection du documentaire " Breathless " (lundi 6 mai), conférence de presse (mardi 7 mai) et manifestation devant la mission de Russie (mardi 7 mai) sont au programme : www.solidar.ch/fr/amiante

Une chance de succès malgré tout ?

Grâce à la mobilisation de la société civile, plusieurs Etats ont déposé un amendement à la Convention de Rotterdam qui permettrait d'interdire le chrysotilehttps://www.google.com/search?client=firefox-b-d&q=chrysotile&spell=1&sa=X&ved=0ahUKEwi6zfivlv3hAhUFExoKHQn_DTMQkeECCCooAA avec 75% des votes, et non plus par consensus. Solidar Suisse et les autres acteurs de la société civile appellent instamment les délégués de la Convention à accepter cet amendement, soutenu notamment par la Confédération suisse.

Plus d'informations

Lionel Frei, chargé de communication pour Solidar Suisse, lionel.frei@solidar.ch 079 472 71 42

Bernhard Herold, responsable du programme Asie à Solidar Suisse, bernhard.herold@solidar.ch 079 599 69 33

Solidar Suisse, av. Warnery 10, 1001 Lausanne