Office féd. de la statistique

Chiffres d'affaires du commerce de détail en mars 2001 Croissance de 2%

    Neuchâtel (ots) - D'après les résultats provisoires de l'Office fédéral de la statistique (OFS), les chiffres d'affaires nominaux du commerce de détail ont progressé de 2,1% en mars 2001 par rapport à un an auparavant. Ils avaient connu un léger recul de 0,5% en février 2001 et de 0,6% en mars 2000.

    Calculés en termes réels sur la base de l'indice des prix à la consommation, les chiffres d'affaires du commerce de détail ont augmenté de 2,2% sur une base mensuelle.

    Evolution positive dans la plupart des groupes de marchandises...

    Les trois groupes principaux ont connu des évolutions différentes. Alors que dans le groupe 'alimentation, boissons et tabacs', la marche des affaires s'est avérée bonne (+4,9%), les ventes de vêtements et de chaus-sures connaissaient un léger fléchissement (-0,3%). Dans l'ensemble des autres groupes, les chiffres d'affaires ont progressé de 1,4%.

    Ont enregistré des hausses de leurs chiffres d'affaires principalement les groupes de marchandises qui avaient connu un mois de février relativement décevant. Cette progression concerne notamment les groupes de l'aménagement du logement (+10,1%), dans lequel les ventes de meubles ont été particulièrement floris-santes, 'santé, soins et beauté' (+7,6%), 'culture' (+5,5%), 'effets personnels' (+4,5%) et 'cuisine, ménage' (+3,9%).

    ...et des branches d'activités économiques

    Comme pour les groupes de marchandises, l'évolution des chiffres d'affaires a été réjouissante dans la majorité des branches d'activités. A la hausse importante des ventes dans le secteur des pharmacies et drogueries (+12,3%) s'ajoute, à un degré moindre, la bonne conjoncture que connaît le commerce de détail, dans les magasins spécialisés (+5% en moyenne) comme dans les magasins non spécialisés (+2,2%).

    En revanche, certaines branches d'activités ont connu une forte baisse de leurs chiffres d'affaires en mars 2001 : c'est le cas notamment de la vente par correspondance (-14,2%) et de la réparation d'articles person-nels et domestiques (-12,8%). L'évolution est négative (-2,6%) dans le secteur du commerce des véhicules automobiles et des carburants, comme d'ailleurs pour les mises en circulation de voi-tures de tourisme neuves.

    Hausse des chiffres d'affaires également en termes réels

    Le montant total des ventes réalisées en mars 2001, calculé en termes réels sur la base de l'indice des prix à la consommation, a augmenté de 2,2% par rapport à douze mois auparavant. L'évolution la plus spectacu-laire est à mettre au compte du groupe de marchandises 'électronique de divertissement et de bureau' (+7,1%). Cette évolution réelle nettement significative est aussi à mettre en relation avec la baisse du niveau des prix de près de 6%. Le groupe 'vêtements, chaussures' présente aussi une hausse importante des chif-fres d'affaires en termes réels (+5%). Ce résultat est cependant influencé par un effet statistique. Le déflateur correspondant calculé sur la base des prix relevés en février 2001 a diminué de 5 points par rapport à février 2000 en raison, entre autres, de la prise en compte des prix soldés dans le calcul de l'indice des prix à la consommation révisé (base mai 2000 = 100). Il n'est toutefois pas possible de déterminer la part des soldes dans l'évolution du déflateur.

    A l'inverse, les chiffres d'affaires en termes réels ont baissé de 4,1% dans le groupe de marchandises 'véhicules à moteur'.

    Progression réjouissante des chiffres d'affaires au premier trimestre de l'année 2001.     En termes nominaux, les chiffres d'affaires se sont accrus globalement de 2,6% au cours des trois premiers mois de l'année par rapport à la même période de 2000. Des hausses situées entre 2 et 3% ont été enregistrées pour les trois groupes principaux 'alimentation, boissons et tabac', 'vêtements, chaussures', 'ensemble des autres groupes'). En termes réels, les chiffres d'affaires cumulés ont également connu une progression de 2,2% pour l'ensemble du commerce de détail. Là aussi, on note une évolution positive des ventes pour la totalité des groupes principaux, qui varie de 1 à 5%.

    Par jour de vente, la croissance des chiffres d'affaires cumulés est encore plus marquée : +3,9% en termes nominaux, et +3,5% en termes réels.

ots Originaltext: Office fédéral de la Statistique
Internet: www.newsaktuell.ch

Contact:
Dieter Koch, OFS, Section des prix et de la consommation,
tél. +41 32 713 68 43
Hans-Peter Herrmann, OFS, Section des prix et de la
consommation, tél. +41 32 713 68 33
Commande des publications, tél. +41 32 713 60 60,
fax +41 32 713 60 61, e-mail: ruedi.jost@bfs.admin.ch.

Informations supplémentaires disponibles à l'adresse de
l'OFS, http://www.statistique.admin.ch



Plus de communiques: Office féd. de la statistique

Ces informations peuvent également vous intéresser: