DDC

Formation professionnelle de douaniers bosniaques aux frontières suisses

    Berne (ots) - La Suisse contribue à raison de 500'000 francs suisses au renforcement des institutions étatiques en Bosnie-Herzégovine en prenant en charge la formation en Suisse de douaniers du State Border Service, la nouvelle police frontalière bosniaque. 24 participants suivent le travail de leur homologues suisses à la frontière, ainsi qu'à l'aéroport de Zurich dans le cadre d'un cours pratique de deux semaines, au terme duquel leur sera remis un certificat d'instructeur.

    Mandatée par la Direction politique du Département fédéral des affaires étrangères, la Direction du développement et de la coopération (DDC), en collaboration avec KEK Consultants, la police de l'aéroport de Zurich et le Corps suisse des gardes frontières, a mis sur pied en Suisse une formation professionnelle à l'attention de douaniers bosniaques. Cette mesure se voit complétée en Bosnie-Herzégovine par un soutien à la production de matériel didactique, ainsi qu'à l'installation d'une unité de formation.

    Le cours qui se déroule du 16 au 29 avril, en Suisse en plusieurs postes frontaliers, vient compléter une première partie théorique donnée en novembre dernier. Il est orienté davantage sur la pratique et comprend notamment des exercices auprès de la police de l'aéroport de Zurich et du Corps suisse des gardes frontières à Bâle. Il met également l'accent sur la formation des adultes, puisque le but de ce projet est de mettre à disposition de la nouvelle police frontalière de Bosnie-Herzégovine 24 instructeurs diplômés capables de garantir dans ce pays la formation professionnelle, ainsi que le perfectionnement des gardes frontières.

    C'est seulement en 1995, avec l'accord de paix de Dayton, que la Bosnie-Herzégovine accède au statut d'Etat souverain délimité par des frontières nationales propres. Pour palier à un vide institutionnel et maintenir la paix, l'Office du Haut Représentant (OHR) y a créé une police frontalière, le State Border Service, selon un standard démocratique d'Etat de droit. En Bosnie-Herzégovine, il s'agit d'une des rares autorités organisées à un niveau national, puisqu'elle réunit des policiers Serbes, Croates et Bosniaques dans un commandement central.

ots Originaltext: DDC
Internet: www.newsaktuell.ch

Contact:
Direction du développement et de la coopértion (DDC), Médias et
communication

Pour de plus amples informations:
Sophie Delessert, porte-parole de la DDC, tél. +41 31 322 50 47



Plus de communiques: DDC

Ces informations peuvent également vous intéresser: