Département fédéral des finances

Mesures salariales pour le personnel de la Confédération


      Berne (ots) - Le Conseil fédéral a décidé d´accorder pour 2001
une compensation du renchérissement de 2,0 % au personnel de
l´administration générale de la Confédération ainsi qu´aux personnes
bénéficiant d´une rente de la Caisse fédérale de pensions (CFP). De
plus, le personnel recevra en mars 2001 une allocation unique
correspondant à 0,5 % du salaire annuel. Le Conseil fédéral et les
organisations du personnel se sont en outre mis d´accord pour
procéder au printemps à un round de négociations supplémentaire.
Enfin, une révision générale des salaires applicable à une partie du
corps des gardes-frontière sera effectuée afin de rendre à nouveau
cette catégorie professionnelle plus concurrentielle sur le marché du
travail.

    En décidant d´augmenter de 2,0 % les salaires du personnel de l´administration générale de la Confédération (y compris le domaine des EPF) en 2001 et de compenser ainsi entièrement le renchérissement enregistré en 2000, le Conseil fédéral réagit face au développement de l´économie et du marché du travail ainsi qu´aux attentes salariales observées dans l´économie privée. L´allocation supplémentaire, unique et non assurée, correspondant à 0,5 % du salaire, doit être comprise comme un geste en faveur des collaboratrices et des collaborateurs, qui ont subi depuis 1993 différentes pertes salariales et plusieurs réorganisations, contribuant ainsi à l´assainissement du budget fédéral. Le Conseil fédéral épuise de la sorte entièrement les moyens accordés par le Parlement dans le cadre du budget du personnel. A son avis, cette allocation est adaptée à la situation actuelle et raisonnable.

    Les mesures salariales ont été négociées le 1er décembre avec les associations du personnel de la Confédération. Un accord a pu être trouvé en ce qui concerne la compensation du renchérissement, mais l´allocation unique a été jugée trop modeste par les associations de personnel. Les parties ont donc décidé de se réunir à nouveau autour de la table de négociation au printemps 2001, après un examen plus approfondi des accords salariaux dans le secteur privé et compte tenu de la situation des finances fédérales et du marché de l´emploi à ce moment-là. Il s´agira de discuter de la possibilité et de la nécessité de compenser davantage les pertes salariales subies au cours des dernières années. A cette occasion, les associations de personnel auront pour la première fois la possibilité de présenter au cours de la phase de préparation du budget leurs revendications salariales pour l´année suivante. Cette procédure a été approuvée par le Conseil fédéral et les associations de personnel.

    La Poste et les CFF SA, juridiquement indépendants, ont depuis plusieurs années la compétence et la responsabilité de négocier avec les partenaires sociaux les mesures salariales destinées à leur personnel.

ots Originaltext: DFF
Internet: www.newsaktuell.ch

Contact:
Markus Heuberger, Office fédéral du personnel, tél. +41 31 322 62 52
ou Luigi Stoppia, Office fédéral du personnel, tél. +41 31 324 95 42.
Département fédéral des finances DFF, Communication, 3003 Berne, tél.
+41 31 322 60 33, fax +41 31 323 38 52, e-mail: info@gs-efd.admin.ch,
Internet: http://www.dff.admin.ch.



Plus de communiques: Département fédéral des finances

Ces informations peuvent également vous intéresser: