Sucht Schweiz / Addiction Suisse / Dipendenze Svizzera

Le conseil de l'ISPA: Sports d'hiver: ne vous fiez pas aux apparences, l'alcool ne réchauffe pas!

    Lausanne (ots) - Croyant ainsi se protéger du froid, les amateurs de ski et de snowboard aiment bien boire du vin chaud ou un "café-pomme". En fait, malgré la sensation de chaleur immédiatement ressentie, le corps se refroidit plus vite sous l'effet de l'alcool. Les effets physiologiques de l'alcool sont multiples et complexes. C'est pourquoi l'Institut suisse de prévention de l'alcoolisme et autres toxicomanies (ISPA) a édité une brochure proposant des réponses aux questions les plus fréquentes à propos des effets de l'alcool dans le corps.

      Lorsqu'un vent glacial balaie les pistes et que leurs doigts sont
engourdis par le froid, les amateurs de ski et de snowboard font une
halte à la buvette pour se réchauffer en buvant une boisson chaude.
Mais attention: le vin chaud ou le "café-pomme" sont des sources de
chaleur trompeuses! Il est vrai que l'on a immédiatement une
sensation de chaleur lorsqu'on consomme de l'alcool, parce qu'il
dilate les vaisseaux sanguins et que la peau est ainsi mieux
irriguée. La dilatation des vaisseaux est encore augmentée par
l'activité physique. Exposé au froid, l'organisme tend alors à se
refroidir davantage. Or, lorsqu'on a une agréable sensation de
chaleur après avoir bu de l'alcool, on tend à sous-estimer le froid
et à ne pas s'en protéger suffisamment. Le risque d'hypothermie, de
refroidissement, voire de gelures augmente, de même que le risque
d'accidents. Les amateurs de sports d'hiver qui veulent avoir assez
chaud sur les pistes devraient donc renoncer à boire de l'alcool et
consommer plutôt des boissons chaudes sans alcool. Pour se protéger
du froid, il convient également de manger suffisamment d'aliments
riches en hydrates de carbone, de porter des vêtements chauds et
"respirants", qui  évacuent l'humidité.

      Les questions les plus fréquentes à propos des effets de l'alcool
L'alcool fait-il grossir? Est-ce vrai que les femmes supportent moins
bien l'alcool? Dort-on mieux après avoir bu quelques verres de vin
rouge? Au quotidien, beaucoup de questions se posent à propos de la
consommation d'alcool. Or, les effets de l'alcool sur l'organisme
humain sont complexes. C'est pourquoi l'ISPA édite une nouvelle série
de brochures d'information destinées d'abord à l'enseignement
secondaire, mais qui contiennent aussi des informations passionnantes
pour un lectorat plus large. La première brochure éditée est
consacrée au thème de "l'alcool dans le corps - effets et
élimination". En plus d'un grand nombre d'informations précises, la
brochure contient des suggestions à l'intention des enseignant-es qui
souhaitent aborder ce thème dans le cadre de leurs cours. Un quiz
permet en outre aux lectrices et lecteurs de tester leurs
connaissances. (C'est là aussi que vous trouverez les réponses aux
questions ci-dessus.) La brochure est disponible en allemand et en
français et peut être téléchargée gratuitement sous forme de fichier
pdf sur le site Internet de l'ISPA: www.sfa-ispa.ch.

    Ce communiqué de presse se trouve aussi sur le site Internet de l'ISPA: http://www.sfa-ispa.ch/ServicePresse/francais/Presse2005/art01_1.htm

ots Originaltext: SFA/ISPA
Internet: www.presseportal.ch

Contact:
Corine Kibora
Tél.        +41/(0)21/321'29'75
E-Mail: ckibora@sfa-ispa.ch



Plus de communiques: Sucht Schweiz / Addiction Suisse / Dipendenze Svizzera

Ces informations peuvent également vous intéresser: