Helvetas

Helvetas vient en aide aux réfugiés Rohingya

Genève (ots) - Ces dernières semaines, près de 500 000 personnes ont fui le Myanmar pour trouver refuge au Bangladesh. Les conditions de vie dans les camps surpeuplés sont catastrophiques. Un des problèmes les plus urgents à résoudre est celui de l'eau potable. Avec ses partenaires internationaux, Helvetas s'engage dans ce domaine. L'organisation de coopération internationale débloque 250 000 francs pour répondre à cette situation humanitaire urgente.

Chaque jour, un nombre incalculable de camions citernes apportent de l'eau potable aux réfugiés. Cela ne suffit cependant pas à couvrir les besoins estimés à 4,5 millions de litres par jour. Helvetas travaille donc à des solutions alternatives avec des forages et la désinfection de l'eau provenant de sources non sûres. En parallèle, Helvetas se prépare à la distribution de kits d'hygiène. Ces mesures peuvent permettre d'éviter l'apparition de maladies mortelles.

«La situation est incroyablement chaotique et les souffrances inimaginables. Les réfugiés ont tout perdu et sont menacés par la faim et le choléra», explique Kaspar Grossenbacher, le directeur des programmes d'Helvetas au Bangladesh.

Avec ses partenaires, Helvetas prévoit de venir en aide à 22 000 personnes.

Urgence réfugiés

Les réfugiés musulmans, connus sous le nom de «Rohingya», fuient l'État de Rakhine situé dans l'ouest du Myanmar. Cette région est la plus déshéritée du pays avec un taux de pauvreté de 78%. Un rapport de l'ancien secrétaire général des Nations Unies, Kofi Annan, décrit la situation que connaissent les musulmans vivant dans l'État de Rakhine comme «la plus grande communauté apatride au monde». Leurs revendications visant à être reconnus comme un groupe ethnique appartenant de plein droit à la communauté nationale ont été repoussées à de multiples reprises par le gouvernement. Par conséquent, leurs droits politiques, l'accès à l'éducation et aux soins de santé ne leur sont pas garantis.

Depuis l'été 2017, on estime qu'environ 120 000 personnes, musulmanes pour la plupart, ont trouvé refuge dans des camps situés dans l'État de Rakhine et que 190 000 réfugiés venant de cet État vivent dans des camps au Bangladesh. Depuis le mois d'août 2017, suite à l'intensification du conflit, on estime désormais que plus de 480 000 personnes ont dû abandonner leurs foyers pour fuir les violences. Le flux migratoire s'est concentré dans la zone de Cox's Bazar, à l'extrême sud du Bangladesh. Selon les organisations partenaires d'Helvetas, le flux de réfugiés s'étend désormais aux collines de Chittagong, plus au nord.

Helvetas travaille au Bangladesh depuis l'année 2000

Helvetas est impliquée dans des projets de développement en faveur des populations rurales défavorisées, ciblant les femmes en particulier, afin qu'elles puissent prendre une part active à la vie publique et économique. En parallèle, Helvetas collabore également avec les autorités locales pour qu'elles travaillent de manière transparente, et incluent les citoyennes et les citoyens dans les processus de décision. En outre, l'organisation de développement suisse soutient les familles paysannes dans la production et la commercialisation d'espèces végétales alimentaires et médicinales, non seulement pour leur propre subsistance mais aussi pour générer des revenus supplémentaires.

Helvetas vous remercie pour chaque don sur son compte postal 80-3130-4 avec la mention "Bangladesh" ou en ligne sur Helvetas.ch/rohingya

Informations supplémentaires sur les activités d'Helvetas au Bangladesh: www.helvetas.ch/bangladesh

Pour toute question :

Frédéric Baldini, 021 804 58 10 - 079 722 13 35
Le personnel d'Helvetas au Bangladesh est joignable par téléphone



Plus de communiques: Helvetas

Ces informations peuvent également vous intéresser: