PRESSEPORTAL Presseportal Logo
Tous Actualités
Suivre
Abonner Touring Club Schweiz/Suisse/Svizzero - TCS

08.03.2021 – 07:52

Touring Club Schweiz/Suisse/Svizzero - TCS

Mythe de sécurité routière #1 : les femmes ont plus d'accidents que les hommes

Vernier (ots)

En 2021, le TCS passe en revue les 10 mythes les plus coriaces en sécurité routière. Le premier parmi ceux-ci concerne l'habileté des femmes au volant. Selon un stéréotype répandu, elles conduiraient moins bien que les hommes et auraient plus d'accidents sur la route. Qu'en est-il réellement ? Le TCS décortique le vrai du faux en matière de sécurité routière.

Excès de vitesse, inattention ou conduite en état d'ébriété font partie des comportements dangereux qui conduisent le plus souvent à un accident de la route en Suisse. Dans les cas les plus graves, ils sont punis d'un retrait de permis. Contrairement aux stéréotypes, les femmes sont moins fréquemment la source d'un accident que les hommes, selon les statistiques ADMAS et les chiffres de l'OFROU*.

Les conductrices circulant en Suisse ont en effet été responsables d'un quart des accidents de la route en 2019, soit dans 13'915 des 53'528 cas enregistrés. Les hommes ont quant à eux été reconnus responsables de 34'665 accidents de la route en Suisse au cours de la même année. Le responsable principal n'a pas pu être identifié dans 4'948 cas en 2019.

Les femmes ont moins d'accidents que les hommes dans tous les cantons

La tendance enregistrée au niveau national se reflète dans tous les cantons suisses. Ainsi en chiffres absolus, 104 accidents ont été provoqués par des femmes à Appenzell Rhodes-Extérieures, contre 230 par des hommes, 37 contre 59 à Appenzell Rhodes-Intérieures, 705 contre 1'543 en Argovie, 299 contre 703 à Bâle-Campagne, 201 contre 535 à Bâle-Ville, 1'549 contre 3'650 dans le canton de Berne, 293 contre 739 dans le canton de Fribourg, 606 contre 1'740 dans le canton de Genève, 88 contre 212 à Glaris, 490 contre 1'577 aux Grisons, 82 contre 196 dans le Jura, 506 contre 1'282 dans le canton de Lucerne, 225 contre 521 dans le canton de Neuchâtel, 61 contre 146 à Nidwald, 70 contre 173 à Obwald, 698 contre 1'829 dans le canton de Saint-Gall, 141 contre 275 dans le canton de Schaffhouse, 248 contre 527 à Schwyz, 429 contre 935 dans le canton de Soleure, 1'036 contre 2'369 au Tessin, 358 contre 785 en Thurgovie, 31 contre 227 à Uri, 246 contre 782 en Valais, 1'240 contre 3'157 dans le canton de Vaud, 214 contre 478 dans le canton de Zoug et 3'958 contre 9'995 dans le canton de Zurich.

Les femmes ont quatre fois moins de retraits de permis que les hommes

Les hommes sont auteurs des accidents les plus graves et le permis de conduire leur a été retiré quatre fois plus souvent qu'aux femmes. En 2019, le permis a en effet été confisqué à 79'922 conducteurs, dont 80,63% d'hommes et 19,37% de femmes. Parmi ces 19,37%, la majorité concerne les femmes âgées de 25 à 29 ans (1'886), suivies des 20 à 24 ans (1'737) et des 30 à 34 ans (1'575). Du côté des hommes, les 25 à 29 ans (8'331), les 20 à 24 ans (8'133) et les 30 à 34 ans (7'285) sont également les trois classes d'âge parmi lesquelles la majorité des permis ont été confisqués.

Les femmes les moins concernées par un retrait de permis de conduire sont les jeunes en-dessous de 20 ans (426), les 65 à 69 ans (479) et les 70 à 74 ans (550), alors que chez les hommes ce sont les 70 à 74 ans (1'621) qui ont eu le moins de retraits de permis, suivis par les 65 à 69 (1'784) ans et les 60 à 64 ans (2'983).

* chiffres extraits de la banque de données des accidents de l'OFROU par le TCS.

Contact:

Valérie Durussel, porte-parole du TCS, 058 827 27 26, 076 367 25 33, valerie.durussel@tcs.ch, www.pressetcs.ch

Plus de actualités: Touring Club Schweiz/Suisse/Svizzero - TCS
Plus de actualités: Touring Club Schweiz/Suisse/Svizzero - TCS