Touring Club Schweiz/Suisse/Svizzero - TCS

Danger sur les routes hivernales : les conseils du TCS

Danger sur les routes hivernales : les conseils du TCS
ADAC Winter-Reifen-Test_Test World_Ivalo Finnland_14.-17. Dezember 2016

Bern (ots) - L'hiver sur nos routes est arrivé, bien que nous soyons toujours en automne. En effet, la température a chuté et les premières neiges sont tombées, ce qui ne rend pas la tâche facile aux usagers de la route. Adapter sa vitesse, respecter les distances et préparer son véhicule au changement rapide des conditions routières sont les points clés qui permettront de traverser l'hiver en toute sécurité.

L'hiver est, certes, une belle saison notamment pour la pratique des sports de glisse, mais elle l'est nettement moins en matière de sécurité sur nos routes. Dès à présent, il va falloir redoubler de vigilance. La météo, clémente jusqu'ici, risque de compliquer la tâche aux automobilistes. Pour cela, le TCS donne une série de recommandations afin de responsabiliser l'usager de la route, mais aussi de le protéger contre d'éventuelles situations qui ne seront pas sans conséquences en cas de négligence de leur part.

Préparer son véhicule

Il est temps d'échanger ses pneus d'été pour des pneus d'hiver. Utiles dans les pires conditions météorologiques, il sont un atout majeur pour assurer une bonne adhérence sur la neige, la glace et sur des chaussées mouillées. Bien qu'il n'y est pas de réglementation exigeant explicitement que les voitures soient équipés de pneus d'hiver, il en va de la responsabilité de chacun en cas d'accident avec des pneus d'été. Ces derniers sont inadaptés aux basses températures et leur comportement sur les routes hivernales est très instable. Rouler avec des pneus d'été en hiver représente un réel risque pour les autres usagers de la route, mais aussi pour le conducteur lui-même. Sur la neige, la distance de freinage est le double par rapport aux pneus d'hiver. Les niveaux des liquides (huile, liquide de refroidissement, antigel etc.) doivent également être contrôlés.

La batterie d'un véhicule est fortement sollicitée durant la période hivernale. Les basses températures et les consommations supplémentaires, tels que le chauffage du volant ou des sièges en sont la cause. Il faut effectuer un contrôle de la batterie afin d'éviter une panne sur la route. Comme nous l'avons constaté lors de nos tests, les basses températures impactent aussi directement le rayon d'action des voitures électriques. Il est donc fortement recommandé aux usagers de prévoir des arrêts aux bornes de recharge rapide, pour les trajets de moyenne et de longue distance en cette période de grand froid.

Avant de partir

Les accessoires hivernaux tels que le grattoir à glace, les gants, le câble de pontage et les chaînes sont à emmener à bord du véhicule. Ces dernières s'avèrent toujours utiles lors d'un déplacement à la montagne, voire obligatoire pour franchir les cols enneigés ou dans certaines régions (dans le nord de l'Italie par exemple). De plus, La loi oblige de déblayer les phares, les catadioptres, les vitres et les rétroviseurs. En effet, toute personne négligeant de dégager le givre et la neige de sa voiture et se contentant de petites parties de visibilité commet non seulement une violation grave des règles de circulation entraînant une peine privative de liberté, mais également une faute grave au sens de la loi sur les assurances. La vérification de l'éclairage est primordiale pour voir et être vu durant cette période dont les jours raccourcissent rapidement. Débarrasser complètement les vitres, les feux et les rétroviseurs permettra d'améliorer la visibilité. Il est également essentiel d'enlever la neige accumulée sur le véhicule et de remplacer les balais d'essuie-glace défectueux. Les flux d'air chauds du chauffage devraient être régulièrement dirigés sur le pare-brise pour empêcher le givre et la buée.

Le contrôle hivernal

La meilleure manière de vérifier si la voiture est bien préparée à affronter l'hiver, c'est de la soumettre à un contrôle hivernal dans un des 19 Centres techniques du TCS. Ce test uniformisé et détaillé porte sur tous les éléments importants pour l'aptitude hivernale comme les roues, les pneus, la suspension, la direction, le moteur, le circuit de refroidissement, les essuie-glace, la ventilation, la batterie, l'éclairage et le système électrique.

Sur la route en toute quiétude

La voiture doit être préparée aux conditions hivernales tout comme le conducteur. Proposés par TCS Training & Events et plusieurs sections du TCS, les cours de conduite sur la neige et la glace permettent d'expérimenter le comportement du véhicule dans des conditions réelles. Ces formations d'un jour comprennent une introduction dans la physique de la conduite ainsi que de nombreux exercices pratiques en toute sécurité sur des pistes spécialement préparées.

Rouler en montagne sans soucis

L'application TCS Trafic se trouve être un excellent moyen pour obtenir des informations actuelles sur l'état du trafic. Elle est facile à consulter et fournit par le biais de cartes Google, un panorama détaillé et constamment actualisé de la situation du trafic et des chantiers, ainsi que de l'état des cols alpins et des tunnels. Pour les risques d'avalanche, des applications existantes sur le marché sont facilement téléchargeables sur les différentes plateformes de téléchargement d'applications. Cependant, elles sont destinées plutôt aux randonneurs.

Des informations et des conseils précieux concernant les routes de montagne sont disponibles sur notre site tcs.ch:

https://www.tcs.ch/fr/tests-conseils/conseils/regles-de-circulation/routes-de-montagne.php

https://www.youtube.com/watch?v=CAbK1p5687A&list=PLlbdhPDZd9JOWMo4W37sBf7v172tjaPX3 (cours neige et glace)

https://www.tcs.ch/fr/tools/inforoute-situation-trafic/cols-en-suisse.php

Contact:

Yves Gerber, porte-parole du TCS, 058 827 27 16, 079 249 64 83,
yves.gerber@tcs.ch



Plus de communiques: Touring Club Schweiz/Suisse/Svizzero - TCS

Ces informations peuvent également vous intéresser: