Touring Club Schweiz/Suisse/Svizzero - TCS

Crash-test voiture contre voiture: des améliorations sont possibles

    Bern (ots) - Le TCS a vérifié la sécurité de deux voitures de poids approximativement égal en les faisant entrer en collision l'une contre l'autre. Les résultats de cet essai ont été comparés à ceux des crash-tests individuels effectués dans le passé. Conclusion: les occupants subiraient des blessures plus graves dans un accident réel en raison notamment des différences de structure entre les deux voitures.

    Les voitures modernes sont certes plus sûres qu'autrefois, mais que se passe-t-il si la collision se déroule à côté de la zone de déformation idéale ou si une grande voiture heurte une petite? Le dernier crash-test organisé oppose une Peugeot 308 à une Ford Fiesta, modèles censés représenter les autres marques et versions de cette catégorie. Le résultat de cet essai est d'autant plus décevant que ces deux modèles ont obtenu des notes supérieures à la moyenne dans le crash-test Euro NCAP. En cas de collision entre les deux, les occupants subiraient des blessures plus graves, notamment au niveau du torse et des jambes.

    Le risque de blessure est donc plus grand en cas de collision voiture contre voiture que lorsque les mêmes modèles sont précipités contre une barrière fixe déformable (principe du crash-test Euro NCAP), et cela même pour une différence de poids inférieure à 200 kg. Ce résultat indique que la structure anti-crash n'est pas intervenue et que les forces générées par la collision se sont exercées sur des endroits qui n'ont pas été conçus pour supporter pareilles charges. Il est donc nécessaire d'améliorer la structure des véhicules, notamment dans la partie frontale (adaptations géométriques) et dans les zones de déformation (elles devraient s'étendre sur toute la largeur du véhicule), ainsi que la rigidité de la proue. Ce dernier point  est particulièrement important en cas de collision d'une petite voiture avec un tout-terrain, comme cela a été révélé par l'essai de collision entre la lourde Audi Q7 et la petite et légère Fiat 500 (communiqué de presse du 24 juillet 2008).

    Lors de ce test de collision, la Ford et la Peugeot se sont heurtées à la vitesse de 56 km/h et avec 40% de la partie frontale. Le but était de vérifier le risque de blessure des occupants et la répartition des forces pendant le choc.

    Le TCS continuera de s'engager pour plus de sécurité sur les routes. Les nouveaux crash-tests actuellement en développement et qui tiennent compte des structures des véhicules apportent une contribution concrète dans ce sens.

Contact: Moreno Volpi, porte-parole du TCS, 022 417 27 16, 078 707 71 28, mvolpi@tcs.ch Toni Keller, chef Technique & Economie TCS, 041 267 18 36, akeller@tcs.ch

Le TCS sur Flickr! Nos images peuvent être téléchargées surwww.flickr.com/photos/touring_club. Les résultats détaillés du test figurent à l'adresse internet www.pressetcs.ch.



Plus de communiques: Touring Club Schweiz/Suisse/Svizzero - TCS

Ces informations peuvent également vous intéresser: