Caritas Schweiz / Caritas Suisse

Déclaration de Caritas pour la conférence de Bruxelles sur la Syrie des 24 et 25 avril
Un déficit de financement massif en Syrie

Sans soutien international, la petite Yara Shuja, réfugiée de Syrie, ne pourrait pas aller à l'école au Liban, comme beaucoup d'autres enfants syriens. Texte complémentaire par ots et sur www.presseportal.ch/fr/nr/100000088 / L'utilisation de cette image est pour des buts redactionnels gratuite. Publication sous indication de source: "obs/Caritas Suisse/Alexandra Wey"
Sans soutien international, la petite Yara Shuja, réfugiée de Syrie, ne pourrait pas aller à l'école au Liban, comme beaucoup d'autres enfants syriens. Texte complémentaire par ots et sur www.presseportal.ch/fr/nr/100000088 / L'utilisation de cette image est pour des buts redactionnels gratuite.... plus

Luzern (ots) - Les besoins les plus urgents de la population touchée par le conflit syrien ne sont pas couverts. C'est ce que déclare le réseau international de Caritas, à la veille de la conférence sur la Syrie qui se tient à Bruxelles les 24 et 25 avril. Ce déficit de financement massif doit être comblé de toute urgence. Caritas Suisse appelle aussi le gouvernement suisse à accroître le soutien de la Confédération en faveur de la Syrie.

Le réseau international de Caritas, dont Caritas Suisse fait partie, salue la tenue d'une deuxième conférence sur la Syrie et souligne la nécessité urgente de trouver des solutions politiques à la crise, afin d'empêcher de nouvelles souffrances. Dans le même temps, Caritas appelle les pays donateurs à mobiliser des fonds supplémentaires pour aider les victimes de la guerre. Il existe actuellement un énorme déficit du financement de l'aide dans les domaines de la santé, de l'éducation, de la protection de la population civile - notamment celle des femmes et des enfants -, du soutien au revenu et de l'hébergement. Cette aide supplémentaire ne doit pas concerner seulement la population qui se trouve sur le sol syrien. Dans les pays voisins, au Liban et en Jordanie, il est de plus en plus difficile de répondre aux besoins les plus essentiels des millions de réfugiés syriens, ce qui accroît les tensions avec les populations locales. Cette situation exige par ailleurs la mise en place de mesures de long terme, car on ne saurait compter sur un retour rapide des réfugiés.

Caritas Suisse attend de la délégation suisse qu'elle se mobilise, lors de la conférence de Bruxelles, en faveur d'un soutien plus généreux aux victimes de la guerre en Syrie. La Suisse doit montrer l'exemple et doubler son aide annuelle à la Syrie, en l'élevant à 100 millions de francs. Ces moyens supplémentaires doivent servir à scolariser les enfants et à créer des programmes de formation pour les adolescents et les jeunes adultes.

Note aux rédactions :

Fabrice Boulé, responsable de la communication pour la Suisse
romande, se tient à votre disposition pour de plus amples
renseignements : tél. 041 419 23 36, courriel : fboule@caritas.ch



Plus de communiques: Caritas Schweiz / Caritas Suisse

Ces informations peuvent également vous intéresser: