HEKS - Hilfswerke der Evang. Kirche

L'EPER dit Oui à la naturalisation facilitée de la 3ème génération : un message clair pour la cohésion sociale en Suisse

Un document

Lausanne (ots) - La votation populaire fédérale concernant l'arrêté fédéral sur la naturalisation facilitée de la 3ème génération se tiendra le 12 février. L'Entraide Protestante Suisse (EPER) affirme avec conviction son soutien à la participation active à la vie politique de tous les jeunes dont les parents sont nés en Suisse, qui parlent une langue nationale, ont fait leur scolarité et leurs études en Suisse et y travaillent.

Ces jeunes ont 25 ans ou moins. Leurs grands-parents ont émigré dans ce pays il y a plusieurs dizaines d'années afin d'y travailler et d'y construire leur vie. Leurs parents, déjà, sont nés en Suisse et s'y sentent chez eux : toute leur vie est ici. Ces personnes font partie intégrante de la Suisse. L'acceptation de cet arrêté fédéral permettra aux jeunes de la 3ème génération de devenir, enfin, des citoyens à part entière et, ainsi, de participer activement à la politique suisse. Les procédures fastidieuses leur seront épargnées grâce à une harmonisation au niveau national. Les jeunes de la 3ème génération n'auront plus à fournir la preuve de leur intégration comme s'ils avaient immigré récemment. La population concernée représente environ 25 000 personnes, dont la grande majorité sont les petits-enfants de familles italiennes émigrées au début ou au milieu du siècle dernier afin d'apporter une force de travail qui fut très appréciée par la Suisse. On est donc loin des contre-vérités polémiques présentées par les opposants à l'arrêté fédéral, qui font référence à des femmes portant la burqua, symbole d'un refus d'intégration, voire d'une attitude hostile à nos valeurs.

L'EPER recommande avec conviction de voter pour l'arrêté fédéral sur la naturalisation facilitée. Voter autrement reviendrait à dire non à la cohésion sociale et constituerait un signe de méfiance envers toute une génération à la fois jeune, capable et dynamique. Dans le même esprit, l'EPER publiera une lettre ouverte adressée à la population suisse dans l'édition du samedi des journaux NZZ et Le Temps.

Contact:

Magaly Hanselmann, Secrétaire romande, 079 663 75 55,
magaly.hanselmann@eper.ch



Plus de communiques: HEKS - Hilfswerke der Evang. Kirche

Ces informations peuvent également vous intéresser: