PRESSEPORTAL Presseportal Logo
Alle Storys
Folgen
Keine Story von SBV Schweiz. Baumeisterverband mehr verpassen.

26.05.2021 – 09:05

SBV Schweiz. Baumeisterverband

Société Suisse des Entrepreneurs: Enquête trimestrielle et indice de la construction: Début d'année réjouissant dans le secteur principal de la construction

Zurich (ots)

Le chiffre d'affaires du secteur principal de la construction a augmenté d'environ 6% au premier trimestre 2021 par rapport au même trimestre de l'année précédente, déjà marqué par la pandémie de coronavirus. Plus confiants dans la conjoncture, les maîtres d'ouvrage ont passé 14% de commandes en plus. Cependant, du fait du COVID, la situation reste volatile et l'indice de la construction du Credit Suisse et de la Société Suisse des Entrepreneurs (SSE) estime avec prudence une croissance de 3% du chiffre d'affaires pour le deuxième trimestre. Depuis cette année, la SSE publie pour la première fois des données sur l'évolution économique dans les régions, qui sont commentées par les sections locales de la SSE.

2021 commence par une croissance du chiffre d'affaires

Au premier trimestre 2021, les entreprises du secteur principal de la construction ont augmenté leur chiffre d'affaires de 5,9% par rapport au même trimestre de l'année précédente pour atteindre près de 5 milliards de francs. Après avoir atteint un plancher l'année dernière, la construction de logements a connu une croissance de 2% conforme aux prévisions. Autre élément réjouissant, les projets de construction de bâtiments publics ont progressé et le chiffre d'affaires a augmenté de 2,7%. Il convient toutefois de noter que la pandémie de coronavirus avait fortement freiné l'activité de construction dès le premier trimestre de l'année dernière, entraînant même un arrêt temporaire du secteur dans certaines régions.

Augmentation des commandes

En 2020, les entrées de commandes étaient en recul dans les secteurs de la construction de logements et de la construction industrielle et commerciale. Une grande partie des entreprises commerciales suisses envisagent maintenant l'avenir avec plus d'optimisme, de sorte que les entrées de commandes dans le secteur principal de la construction ont augmenté de 14% pour atteindre 7,2 milliards de francs. Le besoin d'investissements de l'année précédente a donc pu être un peu rattrapé. Depuis le début 2021, les maîtres d'ouvrage privés ont déposé nettement plus de demandes de permis de construire. Selon Documedia, le volume dans les secteurs de la construction de logements et de la construction industrielle et commerciale a augmenté de plus de 13% par rapport au même trimestre de l'année dernière. Les maîtres d'ouvrage publics ont passé un tiers de commandes supplémentaires, ce qui signifie que l'on peut également s'attendre à une amélioration de la situation en matière de commandes au cours des prochains mois. Cependant, la conjoncture reste fragile du fait de l'incertitude liée à la pandémie de COVID-19, de sorte que l'indice de la construction, l'outil prévisionnel du Credit Suisse et de la Société Suisse des Entrepreneurs, prévoit prudemment une croissance du chiffre d'affaires de 3% au deuxième trimestre. La pénurie mondiale qui touche certains matériaux de construction, tels que l'acier, le bois ou les produits en plastique, pourrait par ailleurs être un frein dans ce domaine.

L'emploi sur la bonne voie

Le chômage a sensiblement augmenté dans l'ensemble de l'économie en 2020. Dans la construction, le défi à relever pour faire face à la situation économique difficile était tout autre : si quelques entreprises ont dû supprimer des emplois, la difficulté dans le secteur principal de la construction était principalement due au fait que jusqu'à 4000 postes saisonniers de moins que d'habitude ont été créés en 2020 en raison des perspectives économiques incertaines. Depuis, la situation sur le marché du travail s'éclaircit et le chômage est en diminution dans le secteur principal de la construction depuis le début de l'année. Cependant, à la fin mars 2021, on comptait encore 2800 emplois (3%) de moins qu'un an auparavant.

Nouvelle méthodologie pour l'enquête trimestrielle à partir de 2021

La Société Suisse des Entrepreneurs profite de la nouvelle année pour améliorer la méthode statistique appliquée pour son enquête trimestrielle. La méthodologie précédente extrapolait les données relatives au personnel et aux finances annoncées par les entreprises à partir de la masse salariale du secteur principal de la construction dans les cantons. Désormais, la SSE utilise à la place les masses salariales des régions et les différencie en fonction de la taille de l'entreprise. Ainsi, la nouvelle méthode est plus représentative et les résultats sont plus fiables. Elle permet à la SSE de publier pour la première fois des données conjoncturelles fiables au niveau régional d'une part, et selon la taille de l'entreprise d'autre part. De plus, les sections locales de la SSE commentent les données conjoncturelles à l'aide d'exemples pratiques de leur région. Cela constitue une valeur ajoutée significative pour les entreprises membres de la SSE.

Pour consulter les évaluations:

- Enquête trimestrielle au niveau national: https://ots.ch/TKcW1k

- Enquêtre trimestrielle au niveau des régions: http://ots.ch/pQkX23

- Indice de la construction: http://ots.ch/HqlH1R

Contact:

Bernhard Salzmann
responsable Politique + Communication de la SSE
Tél.: +41/78/762'45'31
E-Mail: bsalzmann@baumeister.ch

Corine Fiechter
responsable communication pour la Suisse romande de la SSE
Tél.: +41/58/360'77'06
E-Mail: cfiechter@entrepreneur.ch

Fabian Waltert, Credit Suisse, Swiss Real Estate Economics
Tél.: +41/44/333'25'57
E-Mail: fabian.waltert@credit-suisse.com