PRESSEPORTAL Presseportal Logo
Alle Storys
Folgen
Keine Story von Schweizerischer Städteverband / Union des villes suisses mehr verpassen.

19.04.2021 – 11:39

Schweizerischer Städteverband / Union des villes suisses

Les villes ont besoin de relations stables avec l'UE

Bern (ots)

Les villes, centres économiques, de formation, de recherche et de culture, sont à ce titre étroitement liées à l'UE. L'Union des villes suisses demande dans une lettre adressée au Conseil fédéral que celui-ci montre les voies qu'il entend emprunter pour garantir de relations bilatérales de bonne qualité et stables avec l'UE. Cela passe par une décision rapide sur l'accord-cadre institutionnel. Si le Conseil fédéral ne renouvelle pas cet accord, il doit montrer quelles alternatives permettront de préserver la voie bilatérale.

Les villes suisses font partie d'un réseau international dense et sont donc tributaires de relations de bonne qualité et stables avec l'UE. Ces relations sont un facteur important pour que les villes fournissent la part du lion de l'économie suisse. Les villes abritent en outre de nombreuses universités et HES de premier ordre pour lesquelles les programmes de recherche et de formation de l'UE comme "Horizon Europe" et "Erasmus+" ont une importance cruciale. Les programmes culturels de l'UE tels que "Creative Europe" ne sont pas moins importants. Pour toutes ces raisons, il est très important pour les villes, qui sont des centres économiques, de formation, de recherche et de culture, que la Suisse ait avec l'UE des relations de bonne qualité et stables.

Une clarification rapide des questions en suspens est nécessaire

Par conséquent, il est crucial pour les villes d'une part que les accords bilatéraux actuels conclus avec l'UE puissent être développés et de l'autre qu'il reste possible d'en conclure de nouveaux. C'est pourquoi il est impératif de clarifier les questions en suspens dans les négociations de l'accord-cadre, à savoir celles portant sur les mesures d'accompagnement destinées à protéger les salaires et les conditions de travail, sur la directive relative au droit des citoyens de l'Union et sur les aides d'État. Le résultat des négociations et leurs mesures de mise en oeuvre doivent être envoyés rapidement en consultation.

La voie bilatérale doit être poursuivie

Si le Conseil fédéral ne renouvelle pas l'accord-cadre, il est impératif qu'il montre par quelles alternatives il entend poursuivre la voie bilatérale de la Suisse avec l'UE. Cette perspective s'avère absolument nécessaire en raison des liens étroits, faute de quoi, les relations avec l'UE s'éroderont.

Contact:

Sami Kanaan, maire de Genève, vice-président de l'Union des villes suisses : 079 204 30 12

Kurt Fluri, Conseiller national, maire de Soleure, président de l'Union des villes suisses : 079 415 58 88.

Weitere Storys: Schweizerischer Städteverband / Union des villes suisses
Weitere Storys: Schweizerischer Städteverband / Union des villes suisses