Alle Storys
Folgen
Keine Story von ASIN - Action pour une Suisse indépenda mehr verpassen.

ASIN - Action pour une Suisse indépenda

Après 5 années d'adhésion à l'ONU: le livre noir de l'ASIN sur la neutralité

2 Dokumente

Berne (ots)

- Indication: Les exposés et le livre noir peuvent être 
     téléchargés en format pdf sous: 
  http://www.presseportal.ch/fr/pm/100007283 -
Employer la neutralité comme un instrument de sécurité et de paix et
mettre le holà à son affaiblissement
À l'occasion des 5 années d'adhésion de la Suisse à
l'ONU, l'Action pour une Suisse indépendante et neutre (ASIN) a
élaboré un volumineux "livre noir de la neutralité suisse". Ce
document qui évoque de très nombreuses infractions à la neutralité de
notre pays constate que, depuis l'adhésion de la Suisse à l'ONU,
"être présents sur la scène internationale est devenu plus important
que de gagner". Ce principe sert maintenant définitivement de fil
conducteur à la politique extérieure suisse, ce qui menace notre
sécurité et notre capacité particulière de pratiquer une diplomatie
de paix et de fournir une aide humanitaire. Les Conseillers nationaux
Dr. Pirmin Schwander (président de l'ASIN), Hans Fehr (directeur), le
Prof. Dr. Christoph Mörgeli (Commission de politique extérieure) et
Yvan Perrin (Comité ASIN) ont présenté le lundi aux médias le livre
noir et les revendications de l'ASIN.
Christoph Mörgeli a commenté l'évolution et la nature particulière
du "modèle de succès qu'est la neutralité suisse librement consentie,
perpétuelle, armée et intégrale" et il a rigoureusement condamné
"l'activisme contraire à la neutralité, pratiqué par la Berne
fédérale sur le plan de la politique extérieure". Dans notre monde
globalisé, il a demandé que l'on dote la neutralité " d'un nouveau
sens " selon  le principe: "Tout Etat qui se tient à l'écart des
conflits d'autrui rend notre monde un peu plus pacifique". Grâce à
une politique intelligente et réservée, il faut faire de sorte que
notre neutralité redevienne un instrument de sécurité, de diplomatie
de paix et d'aide humanitaire qui soit impartial, performant et très
prisé sur le plan international.
Un nombre inflationniste d'infractions à la neutralité
Hans Fehr a constaté que parmi  les partis gouvernementaux, l'UDC
était le seul à prôner sans restrictions la neutralité intégrale. Le
PS veut "classer" la neutralité, le PDC veut la "redéfinir" et le PRD
se contente de la déclaration floue que la neutralité "n'est pas une
religion". Cela est en contradiction flagrante avec l'étude la plus
récente (2007) du Professeur Karl W. Haltiner selon laquelle 92% des
citoyens suisses tiennent à conserver notre neutralité. Fehr a
qualifié le nombre croissant d'infractions graves à la neutralité
depuis l'adhésion de notre pays à l'ONU de véritablement
"inflationniste" et il a notamment critiqué la Conseillère fédérale
Calmy-Rey. Le Conseil des droits de l'homme de l'ONU mis en place
suite aux encouragements de la Suisse et dominé par "l'Organisation
de la Conférence islamique" s'est par exemple distingué jusqu'à
présent notamment par ses condamnations unilatérales d'Isra'l. De
plus, la Suisse, membre de l'ONU, a été à plusieurs reprises
qualifiée pour des raisons absurdes de "raciste" et accusée d'actes "
contraires aux droits de l'homme" par le "rapporteur spécial de
l'ONU". Avec sa revendication d'un Kosovo indépendant, la Conseillère
fédérale Calmy-Rey a par ailleurs suscité des irritations loin à la
ronde et avec le "séminaire prévu sur la perception variable de
l'holocauste", elle a voulu offrir une plate-forme à ceux qui ont
nié l'holocauste.  Selon Fehr, l'adhésion de notre pays au Conseil de
sécurité de l'ONU qui est fermement  revendiquée notre ministre des
affaires extérieures, porterait le coup de grâce à la neutralité
suisse "car la Suisse serait alors obligé de codécider de la guerre
et de la paix".
Armée multinationale et politisation de la Croix-Rouge
Dans le secteur du DDPS, Yvan Perrin a notamment fustigé les
"velléités incroyables" de s'aligner sur l'OTAN/UE et la volonté de
doubler les engagements militaires à l'étranger. Il a aussi vivement
critiqué l'engagement des officiers suisses en Afghanistan où ils
font partie de l'ISAF (International Security Assistance Force) sous
commando de l'OTAN. Perrin a jugé par ailleurs que la présence de
pilotes suisses au Tchad en guerre civile est totalement incompatible
avec la neutralité de notre pays. Sous l'emblème de "Swiss Air
Force", ils sont chargés d'assurer la formation des pilotes tchadiens
et, selon les indications de l'Etat-major tchadien, de les
"conseiller" sur leurs engagements dans les combats contre les
rebelles dans les provinces de l'Est du Tchad. En dehors des autres
actions contraires  à la neutralité, Perrin a par ailleurs critiqué
la "politisation de la Croix-Rouge". Il a relevé que le chef du CICR
Jakob Kellenberger était un partisan actif d'une adhésion à l'UE et
que René Rhinow, le président de la Croix-Rouge suisse, déclare que
la neutralité "n'est de nos jours plus une maxime d'Etat
raisonnable". La nature et le travail de ce CICR étant étroitement
corrélés avec notre neutralité, sa politisation a des répercussions
négatives sur le site du CICR en Suisse et sur notre travail
humanitaire.
Revendications de l'ASIN : pratiquons la neutralité au lieu
d'exporter des soldats!
En sa qualité  de "surveillante de la neutralité", l'ASIN allait
désormais mettre au pilori toute infraction à cette maxime centrale
de notre Etat a constaté Hans Fehr. En dehors de l'initiative
populaire pour renforcer les droits démocratiques dans le secteur de
la politique extérieure, qui sera définitivement lancée en mars 2008,
Fehr a déposé une motion visant à intégrer dans la Constitution la
substance de la neutralité suisse. De plus, l'ASIN élabore
actuellement une initiative populaire demandant de crever "l'abcès"
des engagements militaires à l'étranger selon  le principe Pratiquer
la neutralité au lieu d'exporter des soldats. Ce n'est que par ce
moyen que l'on pourra obliger les responsables du DDPS de se
consacrer à nouveau entièrement  à la protection et défense de notre
pays. De plus, l'ASIN demande de mettre rapidement un terme à
l'engagement de Swisscoy au Kosovo. Elle demande aussi que la
Conseillère fédérale Calmy-Rey soit affectée à un autre département.
Pour conclure, l'ASIN souhaite par une campagne de grande envergure
et notamment par des manifestations aux écoles faire prendre
conscience aux citoyens de l'importance centrale de la neutralité
perpétuelle et armée de notre pays.

Contact:

Action pour une Suisse indépendante et neutre (ASIN)
Thunstrasse 113
case postale 669
3000 Berne 31
Tél.: +41/31/356'27'27
Fax: +41/31/356'27'28
Internet: www.asin.ch
E-Mail: asin@asin.ch
Compte: CCP 30-10011-5

Weitere Storys: ASIN - Action pour une Suisse indépenda
Weitere Storys: ASIN - Action pour une Suisse indépenda
  • 30.07.2007 – 11:56

    ASIN critique l'utilisation abusive du Rütli

    Berne (ots) - L'Action pour une Suisse indépendante et neutre (ASIN) critique l'utilisation abusive Rütli à des fins de politique de parti et son instrumentalisation pour des démonstration féministes ou autres. L'ASIN donne raison au Prof. Dr. Suzete Sandoz, ex-conseillère nationale libérale, qui a dit sans détours à propos de la Présidente de la Confédération Calmy-Rey: "Il ne faut pas utiliser le 1er ...

  • 12.06.2007 – 16:32

    L'ASIN a propos des décisions sur l'armée du Parlement

    Berne (ots) - Etape de développement 08/11, doublement des militaires en service long et des engagements à l'étranger: Est-ce le début de la fin de l'armée de milice et de la neutralité armée? Après que le Conseil national a maintenant à son tour donné son aval à "l'Etape de développement 08/11" et approuvé deux interventions parlementaires demandant de doubler le nombre des militaires en service ...