PRESSEPORTAL Presseportal Logo
Alle Storys
Folgen
Keine Story von UNICEF Schweiz und Liechtenstein mehr verpassen.

30.08.2021 – 15:06

UNICEF Schweiz und Liechtenstein

Rentrée scolaire – mais 473 millions d’enfants restent à l’écart

Rentrée scolaire – mais 473 millions d’enfants restent à l’écart
  • Bild-Infos
  • Download

Zurich, le 30 août 2021 – A partir d’aujourd’hui, tous les enfants d’âge scolaire sont de retour en classe dans notre pays. Mais à l’échelle de la planète, 473 millions de filles et de garçons continuent de ne pas avoir accès à une formation scolaire. Le Covid-19 aggrave encore la situation. C’est sur cette injustice d’ampleur mondiale qu’UNICEF Suisse et Liechtenstein attire l’attention par le biais de son installation sur la Place fédérale, en demandant pour chaque enfant l’égalité des chances en matière de formation.

Aujourd’hui, les enfants et les jeunes sont plus nombreux que jamais à bénéficier d’une formation au niveau préscolaire, primaire et secondaire. Mais une formation scolaire ne conduit pas automatiquement à de bons résultats: le manque de personnel enseignant bien formé, des outils d’enseignement insuffisants ainsi que des salles de classe mal équipées et surchargées rendent l’acquisition des savoirs plus difficile pour de nombreux enfants. D’autres arrivent à l’école en ayant faim, en étant malades ou épuisés par leur travail ou les tâches domestiques. Selon les estimations, 617 millions d’enfants et de jeunes dans le monde ne réussissent pas à atteindre le niveau minimal exigé en lecture et en mathématiques, même si les deux tiers d’entre eux vont à l’école.

473 millions d’enfants et de jeunes ne vont pas à l’école

En outre, 473 millions d’enfants et de jeunes ne vont pas à l’école. La raison principale, c’est la pauvreté: les enfants des familles les plus pauvres ont une probabilité de ne pas fréquenter l’école primaire presque cinq fois plus élevée que les enfants issus des foyers les plus aisés. Pour les filles en particulier, les chances de s’instruire sont limitées dans plusieurs régions du monde. La moitié des pays à peine ont réussi à atteindre la parité entre filles et garçons au niveau primaire. Le lieu de domicile des enfants est également un facteur qui éloigne de l’école: le fait de ne pas fréquenter d’école primaire est plus de deux fois plus fréquent chez les enfants des régions rurales que chez leurs pairs vivant en milieu urbain. Dans les régions en conflit, 27 millions d’enfants ne vont pas à l’école. Déjà avant la pandémie, 258 millions d’enfants et de jeunes (17 pour cent) ne suivaient aucun enseignement.

Installation «Back to school/Retour à l’école» sur la Place fédérale

En 2020, 1.6 milliards d’enfants en âge de scolarité étaient touchés par les fermetures d’écoles décidées dans le contexte du Covid-19. 18 mois plus tard, les élèves concernés restent au nombre de 600 millions. «Il est urgent que nous ramenions maintenant chaque enfant en classe», affirme Bettina Junker, directrice générale d’UNICEF Suisse et Liechtenstein. «Mais nous ne pouvons pas en rester là. Il ne suffira pas de continuer au point où nous en étions avant la pandémie. Nous devons au contraire mettre en place des programmes de soutien dans le monde entier afin d’aider les élèves à reprendre le bon chemin. Et nous devons nous assurer, dans tous les efforts déployés, que nous donnons la priorité aux filles et aux enfants menacés», poursuit Bettina Junker. «Par le biais de notre installation sur la Place fédérale, nous aimerions attirer l’attention de la population suisse sur le fait que tous les enfants dans le monde ont le même droit de s’instruire – également les 473 millions qui, actuellement, n’ont pas accès à la formation. Ces enfants et ces jeunes défavorisés sont privés de cette possibilité. Et ce n’est pas acceptable. C’est ensemble que nous pourrons réussir à leur permettre de bénéficier de leur droit.»

Vous pouvez trouver des photos actuelles de l'action ici.

Dans le cadre de notre action «Back to school/Retour à l’école», nous lançons aussi une collecte de dons inédite. Vous trouverez d’autres informations à ce sujet ici.

Autres informations:

UNICEF Suisse et Liechtenstein, service de presse, Jürg Keim, 044 317 22 41, j.keim@unicef.ch

A propos de l’UNICEF
L’UNICEF, le Fonds des Nations Unies pour l’enfance, s’appuie sur plus de 70 ans d’expérience dans le domaine de la coopération au développement et de l’aide d’urgence. L’UNICEF se mobilise dans le monde entier pour la survie et le bien-être des enfants. La réalisation de programmes dans le domaine de la santé, de l’alimentation, de l’instruction, de l’eau et de l’hygiène ainsi que la protection des en-fants contre les abus, l’exploitation, la violence et le VIH/sida font partie de ses tâches centrales. L’UNICEF assure son financement uniquement grâce à des contributions vo-lontaires: l’organisation est représentées en Suisse par le Comité pour l’UNICEF Suisse et Liechtenstein. UNICEF Suisse et Liechtenstein s’investit depuis 60 ans pour les en-fants – ici et dans le monde. 
Weitere Storys: UNICEF Schweiz und Liechtenstein
Weitere Storys: UNICEF Schweiz und Liechtenstein