PRESSEPORTAL Presseportal Logo
Alle Storys
Folgen
Keine Story von auto-schweiz / auto-suisse mehr verpassen.

01.07.2021 – 14:54

auto-schweiz / auto-suisse

Bilan semestriel mitigé sur le marché automobile

Berne (ots)

Le marché des voitures de tourisme neuves en Suisse et dans la principauté du Liechtenstein a connu une hausse de 6,2 % en juin par rapport au même mois de l'année précédente. Néanmoins, le niveau atteint de 26'005 immatriculations (juin 2020: 24'477) est inférieur d'environ 13 % à la moyenne à long terme du mois de juin depuis le début du millénaire, qui est d'environ 30'000 mises en circulation. Les effets de la crise du coronavirus se font toujours sentir sous forme d'une demande modérée, de chaînes d'approvisionnement fragiles et d'une pénurie de composants électroniques. En même temps, la part de marché record de 18,2 % de véhicules enfichables au premier semestre témoigne de la volonté de l'industrie automobile de réduire les émissions, même sans nouvelle loi sur le CO2.

Avec une part de marché de 9,9 %, près d'une sur dix des 124'547 voitures de tourisme neuves immatriculées en Suisse et dans la principauté du Liechtenstein depuis le début de l'année roule entièrement à l'électricité: 12'319 avec une batterie, 31 avec une pile à combustible comme source primaire d'énergie. S'y ajoutent 10'356 hybrides plug-in rechargeables sur le réseau électrique, qui ont atteint une part de marché de 8,3 %. Ayant augmenté de 124,4 %, le nombre de ces nouvelles voitures avec propulsion électrique a plus que doublé en un an. Malgré l'approvisionnement parfois insuffisant en composants électroniques, les modèles correspondants sont priorisés par de nombreux fabricants lors de la production et de la livraison.

Malgré un volume du marché 20,7 % plus élevé qu'au premier semestre 2020, qui a été fortement marqué par le début de la pandémie du COVID-19 et du premier confinement et au cours duquel seules 103'201 voitures neuves avaient été mises en circulation, le bilan semestriel du porte-parole d'auto-suisse, Christoph Wolnik, est mitigé: "Nous ne sommes pas encore là où nous voudrions l'être en termes de volume du marché. Après six mois, il reste encore beaucoup à faire pour que notre pronostic de 270'000 immatriculations puisse devenir réalité. Nous espérons en outre que les conditions difficiles de production des constructeurs vont lentement mais sûrement s'améliorer."

Réduction du CO2 même sans nouvelle loi

Après le rejet de la nouvelle loi sur le CO2, il s'agit maintenant de trouver la bonne voie pour réduire encore les émissions, dit Christoph Wolnik: "Nous avons clairement et à plusieurs reprises indiqué que les objectifs fondamentaux de réduction du CO2 pour les flottes de voitures de tourisme et de véhicules utilitaires neufs ne sont pas mis en cause. L'énorme progression de l'offre et du marché de propulsions alternatives en témoigne de façon éloquente; de nouveaux modèles sont introduits sur le marché suisse chaque mois." Ainsi, 39 % des voitures neuves immatriculées au premier semestre 2021 étaient déjà équipées d'un système d'entraînement hybride, électrique, à gaz ou à hydrogène - après 21,6 % dans la même période de l'année dernière. "Cette tendance va se poursuivre; la vitesse dépendra toutefois aussi du soutien politique", conclut Wolnik.

Contact:

Christoph Wolnik, porte-parole
T 079 882 99 13
christoph.wolnik@auto.swiss

Weitere Storys: auto-schweiz / auto-suisse
Weitere Storys: auto-schweiz / auto-suisse