Alle Meldungen
Abonnieren
Abonnieren Sie alle Meldungen von auto-schweiz / auto-suisse

02.04.2019 – 15:30

auto-schweiz / auto-suisse

Des retombées positives du Salon de Genève sur les ventes

Des retombées positives du Salon de Genève sur les ventes
  • Bild-Infos
  • Download

Berne (ots)

Les immatriculations de voitures neuves en Suisse et dans la Principauté du Lichtenstein retrouvent le niveau de 2018 grâce à un bon mois de Mars. 28'958 voitures neuves ont en effet été immatriculées le mois passé dans les deux pays, ce qui représente une hausse de 3% ou 832 immatriculations de plus que le même mois de 2018. Après 3 mois, le marché se retrouve quasiment au même niveau que l'année précédente à 72'065 immatriculations, soit 24 de moins qu'en 2018. Le bond en avant effectué par les véhicules à propulsion alternative qui s'attribuent une part de marché de 10,2% est un excellent signe pour le futur. Le vent dans le dos qui souffle depuis le Salon de Genève laisse augurer d'une bonne année 2019.

Les informations recueillies par sondage auprès des marques présentes à Genève étaient positives pour la quasi-totalité des exposants. « Nous avons un écho très positif des exposants qui ont pu se réjouir d'excellentes retombées en termes d'intérêt et de contrats de vente ou de commandes signés lors du salon », rapport Christoph Wolnik, porte-parole d'auto-suisse. « Le salon de l'auto 2019 a été pour les marques présente une excellente cuvée. Les ventes de mars le prouvent, même si de nombreux contacts sont encore en travail. Les mois à venir vont encore en profiter, ce qui devrait annoncer de bons mois d'immatriculation ». Pour l'année entière, les membres d'auto-suisse voient une légère augmentation des immatriculations par rapport à 2018, année lors de laquelle il n'a manqué que 284 immatriculations pour finir en dessus de la barre des 300'000 unités.

Pour la première fois, un trimestre se clôt avec une part de marché des véhicules alternatifs à deux chiffres, soit à 10,2%. Plus d'une voiture sur 10 est donc propulsée par un moteur électrique, une technologie hybride, au gaz ou à l'hydrogène, dont pas moins de 3'023 véhicules purement électriques, soit une augmentation de 131,6% sur le trimestre. Avec les plug in hybrides, dont le nombre final n'est pas encore connu pour des raisons techniques, la barre de 5% de véhicules à prise devrait être pour la première fois dépassée. « Avec 5/19, nous sommes ainsi à mi-chemin de notre objectif 10/20 » résume Christoph Wolnik. Avec cet objectif « 10/20 » qu'auto-suisse s'est fixé, une voiture sur 10 devra être une propulsion électrique pure ou plug-in hybride en 2020. C'est seulement à ce niveau que la branche échappera à des pénalités exorbitantes dont les clients risquent de souffrir et qu'elle veut éviter à tout prix.

Les chiffres détaillés sont à dispositions sur le site internet d'auto-suisse www.auto.swiss.

Contact:

Informations supplémentaires :
Christoph Wolnik, porte-parole
T 079 882 99 13
c.wolnik@auto-schweiz.ch

Weitere Meldungen: auto-schweiz / auto-suisse