Caritas Schweiz / Caritas Suisse

Caritas soutient des familles de paysans de montagne en détresse
950 auxiliaires bénévoles recherchés pour les paysans de montagne suisses

Le travail des paysans de montagne sur les terrains escarpés est long et astreignant - chaque aide est la bienvenue. Texte complémentaire par ots et sur www.presseportal.ch/fr/nr/100000088 / L'utilisation de cette image est pour des buts redactionnels gratuite. Publication sous indication de source:... mehr

Luzern (ots) - Durant les prochains mois, au moins 950 bénévoles seront nécessaires pour la période la plus intense de l'année dans les régions de montagne. À la fin avril, plus de 100 familles de paysans de montagne de toute la Suisse ont en effet déposé une demande de soutien auprès de Caritas Suisse.

L'an dernier, 872 bénévoles sont venus en aide à 112 familles de paysans de montagne et les ont soulagées au cours d'une période particulièrement difficile. Caritas place depuis plus de 40 ans des auxiliaires bénévoles chez des paysans de montagne qui vivent dans des conditions précaires pour les aider à traverser des périodes particulièrement éprouvantes. Beaucoup de paysans de montagne sont confrontés à des difficultés financières, car les rendements sont plus faibles et la charge de travail nettement plus lourde qu'en plaine. L'engagement ciblé de bénévoles peut alléger la tâche des paysans de montagne ou même soulager leur détresse. Par exemple dans le cas d'une paysanne qui a eu un accident peu après le décès de son mari et s'est retrouvée immobilisée pendant plusieurs semaines. Elle ne savait plus comment continuer seule. Les auxiliaires que Caritas lui a rapidement proposés ont pu l'assister en cette période difficile. « J'ai été complètement abasourdie par l'immense serviabilité de tous ceux qui sont venus. C'était absolument remarquable !», témoigne l'intéressée.

L'été est la période la plus rude pour les paysans de montagne

L'été est la période la plus rude pour les paysans de montagne : il faut faucher les prairies, puis faire les foins et moissonner. Si un événement imprévu tel qu'un accident ou des intempéries survient encore à ce moment, cela peut vite amener les intéressés à leurs limites et bouleverser leur fragile équilibre. Suivant la situation, les familles paysannes ont besoin d'une aide dans le ménage, pour garder les enfants ou s'occuper des animaux. Les bénévoles peuvent même contribuer à des tâches particulières, telles que la production de fromage ou la désalpe. Cette année, jusqu'à fin avril, 49 bénévoles se sont déjà mobilisés. Mais il en faudra encore au moins 950 autres d'ici la fin de l'année.

Les personnes souhaitant aider activement une famille de paysans de montagne peuvent offrir, via Caritas, un engagement montagnard d'une ou plusieurs semaines. Toute personne âgée de plus de 18 ans, motivée et en bonne santé peut participer. L'inscription s'effectue directement sur le site Internet de Caritas-Montagnards : www.montagnards.ch.

Caritas propose désormais une offre pour les entreprises. Des équipes de collaborateurs peuvent donner un coup de main à la ferme pendant une journée et constater directement l'effet produit par leur intervention. Les paysans de montagne bénéficient ainsi d'une aide collective très efficace qui convient particulièrement bien pour les travaux fastidieux à effectuer à la main. Les équipes ont un aperçu des conditions difficiles dans lesquelles vivent les paysans de montagne et peuvent s'informer des défis propres à l'agriculture de montagne.

Information aux rédactions :


Pour des interviews et de plus amples informations :
Jessica Pillet, responsable de projets Caritas-Montagnards,
tél. : 021 311 11 14,
courriel : jpillet@caritas.ch

Des photos peuvent être téléchargées sur www.caritas.ch/photos



Weitere Meldungen: Caritas Schweiz / Caritas Suisse

Das könnte Sie auch interessieren: