Swissmem

Swissmem s'oppose à toute attaque contre l'État de droit

un Document

Zurich (ots) - Pour Swissmem, l'initiative de mise en oeuvre est inutile et nuit à l'économie suisse. De plus, elle est contraire aux principes importants de la démocratie suisse. Swissmem s'oppose donc à l'initiative.

L'initiative doit être refusée pour les raisons suivantes :

   - Elle est complètement inutile. La loi mise en place par le 
     parlement servant à mettre en oeuvre l'initiative sur le renvoi 
     est déjà très sévère. Elle respecte les revendications de 
     l'initiative sur le renvoi, acceptée le 28 novembre 2010 par le 
     peuple, en tenant pleinement compte des principes de l'État de 
     droit. Swissmem approuve un traitement sévère et conséquent des 
     personnes étrangères ayant commis un délit. Il faut toutefois 
     que la procédure reste juste et appropriée.

   - L'initiative de mise en oeuvre ne se limite pas à conférer 
     davantage d'importance à l'initiative sur le renvoi. Elle va 
     encore plus loin et vise à saboter les principes de l'État de 
     droit, qui depuis 1848 ont servi de base implicite et explicite 
     au peuple suisse pour se prononcer dans des centaines de 
     votations.

   - Cette initiative est dangereuse pour l'économie suisse étant 
     donné qu'elle affaiblit la sécurité juridique. L'État de droit 
     et la sécurité juridique forment le cadre essentiel pour toutes 
     les activités dans l'industrie, l'artisanat et les prestations 
     de service. Dans l'intérêt du bien-être de la population suisse,
     il est important de les protéger.

   - De plus, l'initiative de mise en oeuvre s'oppose à l'accord de 
     la libre circulation des personnes avec l'UE. Ainsi, elle met 
     encore plus à l'épreuve les relations déjà fragiles avec notre 
     partenaire commercial principal et augmente le risque d'une 
     résiliation des accords bilatéraux. L'acceptation de 
     l'initiative émettrait un signal négatif en cette période de 
     négociations avec l'UE. 

Depuis toujours, Swissmem s'engage en faveur d'une place industrielle performante et fiable, d'un État de droit efficace et du maintien de la voie bilatérale avec l'UE. Par conséquent, l'engagement de Swissmem contre cette initiative n'est autre qu'une conséquence logique.

Contact:

Philippe Cordonier, responsable Suisse romande
Tél.: +41 21 613 35 85 / portable: + 41 79 644 46 77
E-mail: p.cordonier@swissmem.ch

Ivo Zimmermann, chef Communication
Tél.: +41 44 384 48 50 / portable: + 41 79 580 04 84
E-mail: i.zimmermann@swissmem.ch


Ces informations peuvent également vous intéresser: