Arbonia AG

Résultats de l'exercice 2016 Transformation du groupe, investissements et premières améliorations opérationnelles

Arbon (ots) - Arbon, le 28 février 2017 - Le chiffre d'affaires du groupe a marqué une croissance de 5,7% à CHF 995,4 millions (contre CHF 941,4 millions en 2015), en valeur corrigée de variations de change et d'acquisitions, la croissance était de 0,9%. Par rapport à l'année précédente, Arbonia a atteint les premières améliorations en matière de performance opérationnelle. L'EBIDA a augmenté à CHF 68,7 millions, soit plus du double par rapport à l'année précédente qui avait été marquée par les restructurations (CHF 26,6 millions en 2015), et atteint désormais le taux de 6,9% du chiffre d'affaires. L'EBIT s'élève à CHF 29,1 millions. Dans l'exercice faisant l'objet du rapport, le groupe Arbonia a atteint un résultat avant impôt positif de près de CHF 7,6 millions, suivant une grande perte à l'exercice précédent. L'intégration au 31 décembre 2016 pour la première fois au bilan du groupe Looser acquis durant l'exercice, n'a d'influence pour cet exercice que dans le bilan du groupe arrêté au 31 décembre 2016.

Bonne base financière

Le total du bilan d'Arbonia au 31 décembre 2016 a augmenté en raison du rachat du groupe Looser pour atteindre CHF 1'522,7 millions (contre CHF 900,5 millions l'année précédente). Grâce à l'augmentation de capital qui en résulte et au rachat de l'entreprise Koralle financé au moyen d'un placement d'actions, le taux des capitaux propres à la date de clôture des comptes s'est considérablement amélioré pour atteindre 47,9% (contre 39,1% l'année précédente). Dans le cadre de la première consolidation du bilan des sociétés Looser et Koralle, les postes comptables, la survaleur et les actifs incorporels s'élèvent à présent à CHF 226,0 millions (contre CHF 41,1 millions l'année précédente) et respectivement CHF 215,1 millions (contre CHF 57,9 millions l'année précédente).

Pour l'exercice 2016, le Free Cashflow se monte à CHF -67,3 millions (contre CHF 16,0 millions l'année précédente). Outre les acquisitions mentionnées ci-dessus, les investissements plus élevés et la vente de propriétés immobilières dans la Industriestrasse à Arbon (CH) ont été d'importants facteurs d'influence. Hors effets non récurrents (acquisitions et vente de propriétés), le Free Cashflow se monte à CHF -25,8 millions. Les investisse-ments de CHF 57,7 millions (contre CHF 20,9 millions l'année précédente), nécessaires pour la transformation du groupe, contribueront à améliorer significativement la compétitivité dans le futur. Des investissements plus élevés seront également nécessaires dans les deux exercices à venir afin de mettre en oeuvre la stratégie de groupe definit en 2015.

En raison de l'acquisition de Looser, l'endettement net a augmenté pour atteindre CHF 225,1 millions (contre CHF 21,7 millions l'année précédente). Sans les effets produits par l'acquisition du groupe Looser, l'endettement net de l'entreprise Arbonia aurait atteint CHF 45,2 millions. Le taux d'endettement net (endettement net / EBITDA) au 31 décembre 2016 s'élève à -1.91 (contre -0.77 l'année précédente). Tous les objectifs financiers du groupe ont donc été atteints. La vente annoncée dès août 2016 du secteur d'activités Revêtement de Looser doit améliorer considérablement l'endettement net ainsi que le taux d'endettement net.

Évolution des divisions

Arbonia simplifie les désignations des deux divisions «Enveloppes de bâtiment» et «Sécurité du bâtiment» pour les mettre en avant: les divisions se nomment désormais «Fenêtres» et «Portes».

La division Technique du bâtiment a atteint au cours de l'exercice, comptetenu de l'effet produit dans le temps par les deux acquisitions, un chiffre d'affaires de CHF 486,8 millions (contre CHF 462,2 millions l'année précédente), ce qui correspond à une croissance de 5,3%. En valeur corrigée des variations de change et des acquisitions, le chiffre d'affaires a augmenté de 1,1%. L'EBITDA a augmenté de CHF 45,6 millions l'année précédente à CHF 53,4 millions. Hors facteurs exceptionnels, l'EBITDA s'élève à CHF 57,9 millions (contre CHF 50,7 millions l'année précédente). L'EBIT s'est stabilisé à CHF 35,2 millions (contre CHF 4,4 millions l'année précédente). L'EBIT de la division hors facteurs exceptionnels a atteint CHF 39,7 millions (contre CHF 33,5 millions l'année précédente).

Dans un contexte de développement hétérogène des différents marchés de produits et des marchés nationaux, le lancement des nouveaux produits, la poursuite du développement de la présence sur le marché et d'autres améliorations en termes d'efficience des coûts, entre autres, ont contribué à cette évolution. Deux acquisitions ont eu une influence particulière sur les chiffres clés de la division: d'une part, l'acquisition du groupe Koralle a consolidé la position de l'entreprise sur le segment sanitaire des marchés déterminants de la Suisse, d'Allemagne et l'Autriche. D'autre part, la division a renforcé son accès aux ventes directes pour les produits de climatisation et sanitaires avec l'acquisition du partenaire commercial français Sabiatherm.

La division a finalisé dans les délais la délocalisation de la production des radiateurs spéciaux, débutée l'année précédente, d'Arbon (CH) à Stribro (CZ). Les premiers radiateurs ont pu être fabriqués en février 2017 dans les halls de production fraîchement conçus à cet effet en République tchèque.

Le long processus de transformation et l'environnement de marché toujours tendu en Suisse a, une fois de plus, représenté un véritable défi pour la division Fenêtres au cours de l'exercice. La division a pu augmenter son chiffre d'affaires de 5,9% et passer de CHF 331,4 millions l'année précédente à CHF 350,8 millions, ce qui correspond toutefois à un recul de -1,2% en valeur corrigée des effets de change et des acquisitions. L'EBITDA de la division a marqué une hausse de CHF -8,2 millions l'année précédente à CHF 8,2 millions. Hors facteurs exceptionnels, l'EBITDA a augmenté de CHF 6,6 millions à CHF 7,6 millions. L'EBIT est passé de CHF -122,4 millions à CHF -5,0 millions, alors que l'EBIT hors facteurs exceptionnels atteint CHF -5,9 millions (contre CHF -8,0 millions l'année précédente).

La délocalisation annoncée en 2015 de la production de fenêtres en PVC de Villeneuve (CH) à Pravenec (SK) a été finalisée avec succès et les préparatifs de la délocalisation de la production de fenêtres bois/aluminium de Altstätten (CH) à Langenwetzendorf (D), qui sera opérée cette année, progressent conformément au planning.

Le chiffre d'affaires généré par la division Portes a atteint, malgré le contexte difficile de cette année, CHF 156,7 millions, soit 6,2% de plus que l'année précédente (CHF 147,6 millions). En données corrigées des effets de change et des acquisitions, ce chiffre d'affaires traduit une croissance de 4,5% par rapport à l'année précédente. En raison d'une considérable pression tarifaire sur le marché domestique de la Suisse, l'EBITDA a baissé de CHF 7,5 millions à CHF 5,8 millions; hors facteurs exceptionnels, l'EBITDA de la division s'élève à CHF 6,8 millions. L'EBIT a marqué une progression de CHF -17,2 millions à CHF 2,8 millions. Hors facteurs excep-tionnels, l'EBIT s'élevait à CHF 3,8 millions (contre CHF 3,5 millions l'année précédente).

En Suisse, l'unité d'affaires Systèmes de profilés a fortement subi les effets d'une concurrence et d'une pression tarifaire toujours féroces des fournisseurs étrangers, résultant de la levée du cours minimal de l'euro. RWD Schlatter en revanche a su remporter des commandes, notamment dans les secteurs de la construction d'hôpi-taux et de projets d'hôtels et compenser ainsi le recul de la construction d'immeubles non résidentiels.

Les fabricants de portes Prüm, Garant et Invado, acquis dans le cadre de la transaction Looser, affichent un chiffre d'affaires net de CHF 238,8 millions (contre CHF 215,0 millions l'année précédente), ce qui représente une augmentation significative de 11,1%. Après correction des effets de change, le gain en termes de chiffre d'affaires est de 9,3%. L'EBITDA de CHF 32,6 millions (contre CHF 25,0 millions l'année précédente) et la marge EBITDA de 13,6% (contre 11,6% l'année précédente) ont aussi considérablement dépassé les chiffres de l'année précédente. La forte demande dans la construction résidentielle et non-résidentielle en Allemagne, les conditions favorables sur le marché en Pologne ainsi que les effets des mesures prises pour éliminer les pénuries, augmenter la productivité et ainsi augmenter la disponibilité à la livraison et la rapidité de livraison ont été les principaux moteurs de cette évolution positive.

Les chiffres des nouvelles sociétés Prüm, Garant et Invado seront consolidés pour la première fois du côté des résultats le 1er janvier 2017.

Nouveau propriétaire pour le secteur produit «Plastic Tubes & Laminates» de Schekolin AG du secteur d'activités Revêtements

Looser Holding AG a opéré la vente du secteur de produits «Plastic Tube & Laminates» (PTL, tubes polyéthylène et stratifiés) de l'entreprise Schekolin AG à Bendern (FL) le 27 février 2017. L'acheteur est la société Siegwerk Druckfarben AG & Co. KGaA de Siegburg près de Cologne (D). L'entreprise Schekolin AG et le site de produc-tion de Bendern sont maintenus. Les parties au contrat ont décidé d'un commun accord de ne pas dévoiler le prix d'achat.

La vente des divisions restantes et de l'entreprise Schekolin AG ainsi que celle du groupe Feyco Treffert et du groupe Industrielack (Ilag) se poursuivent. Arbonia est confiante de pouvoir conclure bientôt ces ventes et, par conséquent, atteindre les objectifs de vente communiqués pour l'ensemble du secteur d'activités Revêtements.

Perspective

Arbonia planifie pour l'exercice 2017 un chiffre d'affaires net supérieur à CHF 1,3 milliard. Au total, Arbonia compte atteindre un EBITDA supérieur à CHF 110 millions. Outre les résultats que les divisions génèreront, le groupe prévoit en 2017 à son niveau un revenu lié aux activités de Revêtement du groupe Looser.

Arbonia considère être sur la bonne voie pour atteindre les objectifs stratégiques et financiers prévus pour l'année 2018, et adaptés à la nouvelle situation de départ après les acquisitions. Pour l'année 2018, le groupe pré-voit un chiffre d'affaires de près de CHF 1,4 milliard et un EBITDA de près de CHF 150 millions, avec un endettement net de près de CHF 100 millions. L'entreprise vise à générer à partir de 2019 un Free Cashflow substantiel et à être à nouveau en mesure, au cours de cette même année, de verser des dividendes.

Retrouvez ce communiqué, des détails sur le rapport d'activité 2016 et des compléments d'information à propos d'Arbonia sur notre site Internet www.arbonia.com. Ou cliquez sur le lien suivant pour accéder directement au rapport d'activité en ligne: www.arbonia.com/report2016.

Contact:

Alexander von Witzleben
Président du Conseil d'administration et CEO

Fabienne Zürcher
Directrice Corporate Communications
T +41 71 447 45 54
fabienne.zuercher@arbonia.com



Plus de communiques: Arbonia AG

Ces informations peuvent également vous intéresser: