Museum der Kulturen Basel

Le Museum der Kulturen Basel montre la vraie grandeur

Le Museum der Kulturen Basel montre la vraie grandeur
Texte complémentaire par ots et sur www.presseportal.ch/fr/nr/100050324 / L'utilisation de cette image est pour des buts redactionnels gratuite. Publication sous indication de source: "obs/Museum der Kulturen Basel"

Basel (ots) - Ce qui est grand fascine - même aujourd'hui, en cette époque des superlatifs. Le Museum der Kulturen Basel présente des objets gigantesques. Elle s'aventure aussi dans de formidables dimensions culturelles du grand.

Entrer, enfoncer la tête dans les épaules et lever les yeux vers le plus grand objet du musée : la maison cérémonielle des Abelam marque l'ouverture de la nouvelle exposition permanente « GRAND - Objets Interprétations Dimensions » à son plus haut niveau. Ce qui est grand a toujours fasciné l'homme et c'est pourquoi il aspire à la grandeur. Témoins gigantesques de ce que permettent la technique et le travail d'équipe, les poteaux de maison de Papouasie-Nouvelle Guinée impressionnent. Mais tout comme d'autres objets surdimensionnés, ils montrent aussi la difficulté de maniement à laquelle peut conduire l'esprit de compétition.

Les objets gigantesques font exploser toute norme usuelle délimitant la taille. Mais la définition de ce qui est grand n'est pas partout identique. Elle varie d'une culture à l'autre. C'est pourquoi l'aune de Bâle côtoie le trou dans la planche par lequel on faisait passer les poules, à Bali, pour les mesurer. Si elles ne passaient pas, elles avaient atteint la taille nécessaire pour être sacrifiées au temple.

Mais l'exposition ne porte pas uniquement sur la taille physique. Au fil des 14 étapes de la visite, on prend aussi la mesure des dimensions culturelles du grand. Le statut et le pouvoir n'en constituent que deux exemples. Les objets de grande taille en sont autant de symboles - par exemple sous la forme des boucliers de cérémonie des Naga.

Ce qui est grand est admiré, mais peut aussi effrayer : démons, géants et les « big data ». La mort est présente et mène vers la plus grande de toutes les tailles, en l'occurrence l'infini.

Contact:

Andrea Masek
Public Relations
T +41 61 266 56 34
andrea.masek@bs.ch
www.mkb.ch


Fichiers multimédias
2 fichiers

Plus de communiques: Museum der Kulturen Basel

Ces informations peuvent également vous intéresser: