Swiss Biotech Association

Swiss Biotech Report 2012 - Industrie Biotech suisse: niveau de performances élevé malgré les influences monétaires

Zurich (ots) - 2011 a été une année étonnamment bonne pour l'industrie Biotech suisse, malgré les influences monétaires négatives et la faiblesse persistante de l'économie, qui ont touché toutes les branches axées sur les exportations. Mais les signaux sont positifs. Le montant des investissements dans les entreprises Biotech suisses privées et cotées a par exemple nettement augmenté par rapport à l'année précédente.

Télécharger le Swiss Biotech Report 2012: 
http://www.swissbiotech.org/swiss_biotech_report_2012 

Le comité directeur* composé de représentants de différentes institutions publiques et entreprises suisses est responsable de la publication du Swiss Biotech Report édité chaque année. Le rapport 2012 met en avant les principaux moteurs de l'innovation et résume les faits et chiffres relatifs à l'évolution nationale de l'industrie Biotech:

- Le chiffre d'affaires s'est élevé au total à CHF 8'696 millions et a diminué de 558 millions par rapport à l'année précédente. Ce recul est essentiellement dû à la faiblesse du dollar US et de l'euro par rapport au franc suisse.

- La branche enregistre au total une perte de CHF 350 millions, qui s'explique également par les effets négatifs des cours monétaires CHF - euro et CHF - USA ainsi que par des effets spéciaux uniques, imputables aux différentes entreprises.

- Les investissements dans les entreprises privées et cotées ont en revanche augmenté de 203 millions par rapport à l'année précédente, pour atteindre 458 millions. A long terme, les investissements effectués en 2011 évoluent de nouveau à un niveau élevé.

- A la fin 2011, la branche a enregistré une nette augmentation puisqu'il s'agit de 12 entreprises. La branche compte ainsi au total 249 entreprises (sans tenir compte des filiales des entreprises étrangères et des activités Biotech des grands groupes pharmaceutiques et agrochimiques suisses).

- Le nombre de collaborateurs a légèrement augmenté, passant à 19'200.

Transfert de savoir et de technologie en tant que moteur de l'innovation

Les investissements plus élevés ainsi que les nouvelles créations et implantations d'entreprises soulignent le fait que l'attrait et la confiance dans la branche Biotech ont de nouveau augmenté et que la branche parvient à s'affirmer, même dans une période économique difficile.

Il faut rechercher les raisons de cette progression dans les différents moteurs de l'innovation qui accentuent sa force ainsi que le succès économique de la branche Biotech suisse.

La Confédération, l'Academia, la branche Biotech et l'industrie de la finance veillent ensemble à créer les bonnes conditions cadres: la Confédération soutient par exemple la création et le développement de jeunes entreprises ainsi que la recherche appliquée et le développement par le biais de ses institutions - telle, par exemple, l'agence de la promotion des innovations (CTI). Par l'intermédiaire du fonds national suisse (FNS), des subventions peuvent, entre autres, être mises à disposition pour effectuer des recherches coordonnées avec un objectif clairement défini et sur une période limitée. Le transfert de savoir et de technologie entre l'Academia et l'industrie s'en trouve accéléré et se traduit par un nombre élevé de brevets.

Un paysage suisse des Hautes Écoles attrayant

Universités et Hautes Écoles spécialisées suisses constituent d'autres moteurs de l'innovation. La recherche fondamentale et la recherche appliquée sont bien établies dans les domaines de la biologie, de la biotechnologie et des techniques de process, et fournissent une main d'oeuvre qualifiée et compétitive à la branche Biotech. A cela s'ajoute la qualité de vie élevée en Suisse, qui se manifeste entre autres dans la stabilité politique et économique, dans le pouvoir d'achat élevé et dans un système d'assurance sociale de bon niveau. La Suisse peut ainsi également accueillir les meilleurs étudiants et chercheurs des pays étrangers proches et lointains.

La Swiss Biotech Association soutient ce réseautage ciblé de la Confédération, de l'Academia, de la branche Biotech et de l'industrie de la finance, qui permet de promouvoir davantage et de développer les moteurs de l'innovation. C'est le seul moyen pour l'industrie suisse Biotech de rester compétitive et de conserver sa position de leader au niveau international.

*Comité directeur du Swiss Biotech Report 2012

Le comité directeur est ainsi composé: Domenico Alexakis, Swiss Biotech Association; Oreste Ghisalba, CTI; Heinz Müller, Institut fédéral de la propriété intellectuelle; Nicole Berner, Osec; Andrea von Bartenwerffer, SIX Swiss Exchange AG; Jürg Zürcher, Ernst & Young AG; Anna Bozzi, scienceindustries

Contact:

Domenico Alexakis
Directeur Swiss Biotech Association
Membre du comité directeur
Tél.: +41/44/455'56'78
E-Mail:alexakis@swissbiotech.org
Internet: www.swissbiotech.org



Ces informations peuvent également vous intéresser: