Travail.Suisse

Pas de cadeaux fiscaux aux entreprises en lieu et place d'un programme de stabilisation

Bern (ots) - Travail.Suisse, l'organisation faîtière indépendante des travailleurs et travailleuses, rejette un nouveau programme de stabilisation. Des cadeaux fiscaux aux entreprises d'un côté et des économies sur le dos des travailleurs et travailleuses de l'autre sont inacceptables.

Le plan financier 2017-2019 de la Confédération prévoit des efforts d'économie supplémentaires, de l'ordre d'un milliard de francs, raison pour laquelle le Conseil fédéral prévoit d'ouvrir en novembre 2015 une consultation sur un programme dit de stabilisation.

Pour Travail.Suisse, il est inacceptable de prévoir d'un côté une troisième réforme de l'imposition des entreprises qui occasionnera plusieurs milliards de pertes fiscales pour la Confédération et les cantons et, de l'autre, des coupes dans différentes prestations de l'Etat par un programme d'économies. Si, malgré tout, il s'avérait nécessaire de mettre en oeuvre un plan d'économies, celui-ci devrait impérativement prévoir aussi de nouvelles recettes.

Contact:

Martin Flügel, président, 079 743 90 05
Denis Torche, responsable du dossier de politique financière, 079 846
35 19



Plus de communiques: Travail.Suisse

Ces informations peuvent également vous intéresser: