WWF Schweiz

WWF: Les Romands sont particulièrement soucieux du climat

Zurich (ots) - Pas moins de 69% de la population suisse, et 73% des Romands, exigent que la politique fasse davantage pour lutter contre le réchauffement climatique. C'est ce que démontre un sondage représentatif effectué sur mandat du WWF Suisse. Une majorité souhaite même que la Suisse devienne le pays le plus respectueux du climat en Europe. L'initiative pour le climat serait aujourd'hui clairement acceptée par le peuple. Il s'agit de signaux clairs pour le Parlement helvétique et la délégation suisse à la conférence de l'ONU sur le climat à Cancun. Le réchauffement climatique et ses effets probablement catastrophiques ne laissent presque personne indifférent: seules 18% des personnes interrogées indiquent que ces questions ne les préoccupent pas. Les attentes envers le monde politique sont tout aussi claires: la politique climatique menée à ce jour ne satisfait pas les sondés. Les Romands sont particulièrement soucieux du climat. Ils sont ainsi 73% à exiger un plus grand engagement de la classe politique, alors que les Alémaniques sont 67% à partager cet avis. Les femmes ont également une conscience plus marquée pour le climat, alors que les jeunes sondés entre 15 et 29 sont légèrement en-dessous de la moyenne. C'est ce qui ressort du sondage représentatif effectué par l'institut Link à la demande du WWF. A la fin du mois, tous les pays du monde auront l'occasion de faire preuve de la détermination nécessaire à l'occasion de la conférence de l'ONU sur le climat à Cancun. Même si un traité global et impératif n'est pas encore en vue, cela ne doit pas empêcher la Suisse de passer à l'action: 74% des sondés estiment qu'il est juste que la Suisse mette maintenant en oeuvre des mesures de protection du climat générant une plus-value économique comme l'assainissement énergétique des bâtiments. Leur potentiel est bine plus important que les réductions prévues par le Conseil fédéral et le Parlement dans le cadre de la nouvelle loi sur le CO2. De l'avis d'une majorité de sondés, la Suisse doit même se fixer pour objectif de devenir le pays d'Europe le plus respectueux du climat. Un pas important dans ce sens est l'initiative populaire pour un climat sain, qui exige une réduction de 30% des émissions de CO2 en Suisse jusqu'en 2020. La votation à ce sujet devrait avoir lieu en 2012. Aujourd'hui, ce projet serait adopté par 64% des personnes interrogées, alors que seules 18% déposeraient un non dans l'urne. «Le Conseil national et le Conseil des Etats doivent prendre ces résultats au sérieux dans le cadre de la révision de la loi sur le CO2» affirme Patrick Hofstetter, responsable de la politique climatique au WWF Suisse. «Par ailleurs, la délégation suisse à Cancun sait désormais que la population suisse l'approuve si elle s'engage aux côtés des pays progressistes, même si d'autres continuent à se tenir à l'écart.» Informations complémentaires: Vous trouverez les résultats du sondage, les positions du WWF sur la conférence sur le climat à Cancun ainsi que ce communiqué de presse sur www.wwf.ch/medias Contact: Patrick Hofstetter, responsable de la politique climatique du WWF Suisse, patrick.hofstetter@wwf.ch, tél. 076 305 67 37 Pierrette Rey, porte-parole pour la Suisse romande, WWF Suisse, tél. 021 966 73 75; 079 662 47 45

Ces informations peuvent également vous intéresser: