Stiftung Dr. J.E. Brandenberger

Une combattante au grand coeur soutiens les Afghans depuis des décenies

Zürich (ots) - La fondation Dr. J.E. Brandenberger récompense en 2016 la schaffhausoise Vreni Frauenfelder

Le prix de la fondation Dr. J.E. Brandenberger, d'un montant de 200 000 francs suisses, revient en 2016 à la schaffhausoise Vreni Frauenfelder pour son implication humanitaire exceptionnelle en Afghanistan. Avec beaucoup de courage, d'efficacité et d'humilité, elle a créé, après des débuts modestes, l'association d'aide humanitaire Afghanistanhilfe qui a construit et entretient encore aujourd'hui un grand nombre d'hôpitaux, écoles, orphelinats et maisons d'accueil pour les femmes. Sous son égide, de nombreux bénévoles continuent de faire vivre son oeuvre.

Au cours d'un premier voyage aventureux en Afghanistan, il y a 40 ans de cela, elle avait été frappée non seulement par la grande pauvreté et la pénurie, mais aussi par l'hospitalité particulièrement touchante des afghans. Au milieu des années 70, elle se rendit à nouveau en Afghanistan et s'éprit définitivement du pays et de ses habitants. Après l'invasion soviétique de 1979, ne pouvant plus entrer en Afghanistan, elle se rendit au Pakistan pour y aider les populations afghanes qui y avaient trouvé refuge. C'est donc en 1979 que démarra réellement son action d'aide sociale. Empruntant des chemins particulièrement aventureux, elle réussit malgré tout à retourner dans « son » pays et fut fortement émue par la pénurie alimentaire qui y régnait. Elle traversa des vallées touchées par une extrême pauvreté et pensa immédiatement : c'est ici qu'il faut agir. La guerre faisait fuir des centaines de milliers d'afghans au-delà des frontières, la misère ne cessait de croître et toute aide humanitaire devenait une question de survie. En 1988, elle créa l'Afghanistanhilfe pour venir en aide et redonner espoir aux victimes de la guerre et du régime taliban. De Schaffhouse à Bundesbern, elle collecta des dons, se réjouissant de la grande générosité des donateurs.

Même pour Vreni Frauenfelder, les voyages en Afghanistan devinrent de plus en plus difficiles et dangereux, mais elle ne désarma pas. En une occasion, elle réussit à passer la frontière pakistanaise pour entrer dans le pays après avoir enfilé une burqa, se faisant passer pour une grand-mère sourde et muette.

Vreni Frauenfelder, qui a travaillé toute sa vie dans une pharmacie de Schaffhouse, profitait de ses vacances pour se rendre le plus souvent possible dans les montagnes de l'Hindu Kush. De touriste, elle est rapidement devenue secouriste, n'hésitant jamais à décharger elle-même le matériel et les aides humanitaires. Dans le courant des années 80, elle rencontra Sima Samar, une femme médecin qui avait de grands projets mais ne disposait pas de l'argent nécessaire pour les réaliser. De cette rencontre naquit une amitié profonde qui aboutit sur la création, en 1989, de la Shuada Organization, qui fut pendant un certain temps la plus importante organisation non gouvernementale en Afghanistan.

La timide employée de pharmacie, Vreni Frauenfelder, était devenue une militante décidée à se battre pour aider les personnes dans le besoin. C'est ainsi que l'eau potable arriva dans les villages les plus reculés et que de nombreux hôpitaux, écoles, orphelinats et maisons d'accueil pour les femmes purent être construits grâce à son organisation d'aide à l'Afghanistan. Jusqu'à un âge avancé, elle a continué à se rendre en Afghanistan chaque année pour s'assurer de la bonne marche de ses projets, ne craignant ni les rebelles présents partout dans le pays, ni la fatigue du voyage jusque dans les régions les plus reculées.

« L'oeuvre de Vreni Frauenfelder a fortement impressionné le jury et le conseil de fondation », explique le président de la fondation Carlo Schmid-Sutter. « Notre fondatrice avait demandé que le prix soit remis chaque année à une personnalité qui s'est particulièrement distinguée en faisant preuve d'un engagement fort et durable pour améliorer, par le biais d'aides matérielles ou autres, les conditions de vie des gens. Cette description correspond parfaitement à Vreni Frauenfelder. »

La célébration officielle de remise du prix aura lieu le 12 novembre à Schaffhouse.

Contact:

Carlo Schmid-Sutter
carlo.schmid@bluewin.ch
+41 79 3114511



Plus de communiques: Stiftung Dr. J.E. Brandenberger

Ces informations peuvent également vous intéresser: